Macron

Pour Macron la France va bien : il ment, il la détruit méthodiquement

Par Le 14/01/2024

Encore une séance de bla-bla hier soir, pour nous endormir et nous persuader que tout va bien.

Surfant sur une semaine sans couac, avec la visite de Charles III, l’accueil du pape à Marseille et un début de Coupe du monde bien engagé pour les Bleus, Macron a cru bon de se livrer une nouvelle fois à son exercice préféré dans lequel il excelle : une séance d’autosatisfaction où le mensonge éhonté le dispute à la mauvaise foi la plus grossière.

Une semaine faste, sans émeutes, sans voitures brûlées et sans manifestations au cri de “Macron démission”. C’est rare.

Macron nous a donc livré son monologue habituel, évacuant les questions qui dérangent et réduisant le rôle des journalistes à celui de figurants inutiles.

VOEUX DE MACRON : L'OFFENSIVE

Pour Macron la France va bien : il ment, il la détruit méthodiquement

Par Le 27/09/2023

Encore une séance de bla-bla hier soir, pour nous endormir et nous persuader que tout va bien.

Surfant sur une semaine sans couac, avec la visite de Charles III, l’accueil du pape à Marseille et un début de Coupe du monde bien engagé pour les Bleus, Macron a cru bon de se livrer une nouvelle fois à son exercice préféré dans lequel il excelle : une séance d’autosatisfaction où le mensonge éhonté le dispute à la mauvaise foi la plus grossière.

Une semaine faste, sans émeutes, sans voitures brûlées et sans manifestations au cri de “Macron démission”. C’est rare.

Macron nous a donc livré son monologue habituel, évacuant les questions qui dérangent et réduisant le rôle des journalistes à celui de figurants inutiles.

POLITICAILLERIE

Par Le 11/08/2023

Patrick Perment

Voici une bonne quinzaine de jours qu’on nous casse les pieds avec un soi-disant possible, éventuel… remaniement ministériel et le départ d’Elisabeth Borne. Bien évidemment, tout ce cirque médiatique nous fait franchement rigoler, car on ne voit vraiment pas en quoi le remplacement de la mère Borne changerait quelque chose au bordel ambiant. La France est placée aujourd’hui - elle n’est pas la seule – devant un no man’s land politique rarement atteint, une absence totale de perspective, même à moyen terme. Nous sommes face à un vide politique sidéral. Je regarde à gauche et cherche en vain un programme quelconque de défense du travailleur ? Rien. Je ne trouve rien si ce n’est les chamailleries de boutiquiers entre un mâle qui se veut dominant, Mélenchon, et ses concurrents les Roussel, Faure, Cazeneuve, Ruffin, j’en passe et des meilleurs, quand ce n’est pas de la pure concurrence interne, avec la pétroleuse Clémentine Autain. Donc, de ce côté-ci de la barrière, pas de souci réel à se faire pour un pouvoir qui n’en peut mais.

A droite – quelle droite ? – on a trois tendances tout aussi mollassonnes les unes que les autres. Passons rapidement sur toutes les nuances de gris que représente le Centre pour se diriger vers les Républicains qui se disent de droite. Paraît qu’il y a en son sein, les tenants d’un gaullisme social qui se voudrait de gauche et ceux qui se réclament d’un gaullisme de droite, version plus Pasqua que le désormais collabo Nicolas Sarkozy. Cette tendance véhiculée par Eric Ciotti et Olivier Marlex, et qui joue au poker, a balancé dans le Landerneau son projet de loi sur l’immigration un tantinet plus musclé que ce que l’on entend d’habitude. Sauf qu’une fois de plus, les factieux de gauche vont annuler ceux de droite.  C’est sur ces divisions que compte le gouvernement pour sauver les meubles et continuer de gouverner à vue.

A droite de la droite, on trouve évidemment le Rassemblement national qui est au Front national  ce que le MacDo est à la grande gastronomie. Un ersatz ! Mais qui jouit d’un petit monopole avec son rejet de l’immigration. Jusqu’à quel point ? Nonobstant, le RN a le vent en poupe parce qu’il fait figure d’unique parti réellement d’opposition. Que les Français en ont ras-le-bol de leur classe politique dans son entier qui ne cesse de les baratiner sur tout, les finances, le covid, l’immigration et qui ne font que constater que l’école, la justice et la police se barrent en sucette. Que la rue, à n’importe quelle heure de la journée, est un coupe gorge. Que la notion même de république et de laïcité est foulée au pied. Que la France n’est plus une et indivisible mais fractionnée en communautés. Et comme si cela ne suffisait pas, Bruxelles et sa soi-disant Union européenne en remet une louche dans la perte de notre souveraineté. Alors, côté moral, les Français l’ont plutôt dans les godasses. Et comme le rassemblement national est l’unique option jamais tentée… Voyez ce que je veux dire.

GUERRE ET PAIX

Par Le 11/08/2023

Que souhaitent nos gouvernants européens ?

Que souhaite le président Macron ?

La guerre ou la paix ?

L'Europe et la France seraient-elles les ennemies de la PAIX ? Tout laisserait à le croire quand on voit les pays de l'Union européenne continuer à envoyer en masse des armes de guerre à l'Ukraine pour envenimer le conflit en cours.

Le résultat, c'est la destruction totale de l'Ukraine et de son peuple, alors que des solutions de paix existent. Sauf que certains, à commencer par certains européens comme Monsieur Macron, attisent les feux du désastre mondial. LAMENTABLE ! 

www.lafranceliberee.fr

GUERRE EN UKRAINE

MACRON entraîne la France vers le pire : guerre raciale et conflit mondial

Par Le 11/08/2023

Escalade vers le conflit mondial, guerre raciale sur le sol de France, Macron veut la guerre totale et la destruction de la France.

3 ÈME GUERRE MONDIALE

Guerre raciale sur le territoire national.

Le contexte et les événements récents ne laissent plus aucun doute. C’est maintenant très clair, bien qu’incertaine quant à la date, la prochaine explosion de violence à partir des quartiers à majorité afro-musulmane sera générale. Elle touchera toutes les grandes villes, mais aussi les villes petites et moyennes où ont été délocalisées les populations allogènes surnuméraires des métropoles. Elle impliquera des centaines de milliers d’insurgés. Elle sera motivée par la haine raciale, la haine du Blanc, la volonté de nous détruire. Fait aggravant, l’insurrection sera attisée par les islamo-gauchistes et largement organisée et téléguidée de l’étranger. Enfin et c’est le pire, tous les signaux ont déjà été envoyés par le pouvoir macronien aux insurgés et à ceux qui les poussent, pour leur indiquer que rien ne viendra leur barrer la route.

Macron ou l'ère du vide

Par Le 28/07/2023

Il y a mille manières d’analyser la dernière intervention du chef de l’Etat. Mais, Natacha Polony résume bien ce qu’il faut penser du discours macronien, c’est-à-dire le discours du vide. Macron navigue à vue, au gré des vagues, passant sous le tapis tout ce qui le dérange. Et ce pour une bonne raison, Macron n’a aucune vue du monde, aucune conscience politique basée sur un substrat idéologique solide. A l’exception d’un seul : le créneau libéral. Ce créneau permet tout et n’importe quoi. Mais ne soutenir que le grand capital ne suffit pas. Car le plus grave dans cette affaire, c’est bien que Macron n’a aucune conscience de ce qu’est un peuple et de son devoir de le protéger. On pouvait ne pas aimer De Gaulle, mais il incarnait le pouvoir dans la conscience qu’il avait de défendre les intérêts de la France. Ce fut notre dernier réel chef d’Etat…depuis Napoléon III.

MACRON entraîne la France vers le pire : guerre raciale et conflit mondial

Par Le 22/07/2023

Escalade vers le conflit mondial, guerre raciale sur le sol de France, Macron veut la guerre totale et la destruction de la France.

3 ÈME GUERRE MONDIALE

Guerre raciale sur le territoire national.

Le contexte et les événements récents ne laissent plus aucun doute. C’est maintenant très clair, bien qu’incertaine quant à la date, la prochaine explosion de violence à partir des quartiers à majorité afro-musulmane sera générale. Elle touchera toutes les grandes villes, mais aussi les villes petites et moyennes où ont été délocalisées les populations allogènes surnuméraires des métropoles. Elle impliquera des centaines de milliers d’insurgés. Elle sera motivée par la haine raciale, la haine du Blanc, la volonté de nous détruire. Fait aggravant, l’insurrection sera attisée par les islamo-gauchistes et largement organisée et téléguidée de l’étranger. Enfin et c’est le pire, tous les signaux ont déjà été envoyés par le pouvoir macronien aux insurgés et à ceux qui les poussent, pour leur indiquer que rien ne viendra leur barrer la route.

FÉMINISME

Par Le 28/05/2023

Je partage entièrement la plupart des idées féministes et je soutiens au fil des jours tous les combats des femmes qui veulent défendre leurs droits et leur identité dans un monde encore trop machiste.

Pourtant, je fais une observation qui s'adresse à toutes les femmes : Être féministe, c'est bien, mais n'oubliez pas Mesdames, de devenir ou redevenir féminine dans votre présentation physique.

Ne ressemblez pas aux hommes, mais êtes vous-mêmes, c'est-à-dire FEMME et rien que FEMME.

www.lafranceliberee.fr

JOLIE FEMME

AMIENS L'AGRESSION

Par Le 27/05/2023

L'agression du petit-neveu de Brigitte Macron. : Déplorable, lamentable, inacceptable, écœurant, il n' y a pas de mot assez fort pour condamner de tels faits. Et toutes les agressions sont abjectes et il faut les punir, même quand il ne s'agit pas de M.Trogneux proche parent du président. www.lafranceliberee.fr

MAGASIN TROGNEUX

LA VIOLENCE EN FRANCE

Par Le 27/05/2023

La Vème République a 65 ans. Jamais, et je répète jamais, sous n'importe quelle présidence, de Charles de Gaulle à François Hollande, en passant par François Mitterrand et Jacques Chirac, il n'y a jamais eu une telle violence que l'État n'ait pu parvenu à éradiquer.

D'où une constatation de l'incapacité notoire de Macron de combattre ce fléau. Macron est donc nuisible à la stabilité de la Nation et à la paix sociale. www.lafranceliberee.fr

EMMANUEL MACRON