Créer un site internet

PORTRAIT D’UNE JEUNE RÉSISTANTE

La Resistance Simone Ségouin est une jeune fille de 18 ans combattante de la Résistance française. Sa ville d’origine est Chartres et son surnom de guerre est Nicole Minet.

LA RÉSISTANTE SIMONE SEGOUIN

Son but : la libération de la capitale.

La jeune fille était particulièrement douée en tant que combattante. Celle-ci à tué deux Allemands et avait également participé à la capture de 25 prisonniers allemands lors de la chute de Chartres.

Elle a fait partie d’un groupe de saboteurs combattant les Allemands.

Elle a également été fortement engagée dans différentes actions armées contre tout type de véhicules ennemis.

Cette jeune femme a été qualifiée à de nombreuses reprises comme « l’un des combattants les plus héroïques de Résistance française qui a mené vers la libération ». Elle était présente à la chute de Chartres, le 23 aout 1944, et à la Libération de Paris.

Elle a été promue au grade de lieutenant et une rue de la commune de Courville-sur-Eure a été nommée en son honneur.

Un grand nombre d’armes allemandes ont été pu être capturé et utilisés par la Résistance française.

Le MP-40 était le plus efficace : il avait le gros avantage d’avoir un feu automatique et une puissance équilibrée contre les ennemis de l’infanterie.

La Résistance française était composée d’un grand nombre d’hommes et de femmes qui ont combattu pour la libération de Paris pendant la Seconde Guerre mondiale. Ces personnes étaient toutes différentes et ont entrepris des opérations de guérilla, de diffuser des documents publiés anti-nazis et sabotés de nombreuses opérations dans le but de porter atteinte aux occupants.

L'unique photo en couleur de Simone Segouin.

IMPORTANT : Celle-ci n’a pas été colorisée, il s’agit d’une photographie originale.

  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.

Ajouter un commentaire