TRIBUNE RÉPUBLICAINE

TRIBUNE RÉPUBLICAINE : SIGNATURES DE 237 PERSONNALITÉS

En 2017, l’élection présidentielle a donné à la France un nouveau chef d'État en la personne de Monsieur Emmanuel Macron. Dans leur grande majorité, les Français et les Françaises attendaient de ce scrutin une politique nouvelle pour la Nation. En fait, ils ont été déçus par l'arrivée au pouvoir d'un homme qui, pendant deux ans, a été un ministre de l'Économie sans résultat probant, après avoir été le proche conseiller de François Hollande. Véritable mentor de ce dernier à l’époque, il représente parfaitement aujourd'hui la continuité de la politique de l'ancien président, à la différence près, qu'il est parvenu à attirer à lui, par un remarque stratège, des personnalités politiques de droite, alors qu'il est soutenu lui-même par une majorité de socialistes.

Ainsi, dans les faits, le changement tant attendu par les citoyens n'est pas arrivé, même si le nouveau président s'efforce d'innover en voulant présenter un système politique renouvelé et transparent.

N'oublions jamais que Monsieur Macron est un banquier d'affaires, extrêmement lié à la banque Rothschild, mais aussi très proche du Medef et des grands patrons du CAC 40. Dans de telles conditions, le monde des travailleurs n'y trouve pas son compte, qu'ils soient salariés, fonctionnaires, artisans, commerçants, agriculteurs, dirigeants de PME ou simplement entrepreneurs indépendants.

Le changement ne doit être plus un vain mot que l'on sort à chaque échéance électorale. Il doit se produire effectivement pour profiter essentiellement aux classes populaires suppression de certaines taxes: revalorisation progressive des salaires, meilleure protection sociale, rétablissement des valeurs fondamentales de la justice, moralisation de la vie politique et de la vie citoyenne.

Suppression de la monarchie républicaine

Le système républicain n'a aucune vocation de ressemblance avec la doctrine monarchique. Il faut donc considérer que la République française d'aujourd'hui s'est bien éloignée de plusieurs décennies des mérites et des vertus que connut à une certaine époque, notre Nation alors orientée essentiellement vers l'humain et la laïcité.

Désormais, l'État doit être exemplaire : exemplaire certes dans son comportement et dans sa probité ; mais aussi exemplaire dans son attitude politique, que ce soit à l'échelon du chef de l'État, du gouvernement, des élus nationaux ou régionaux.

Le président de la République ne doit plus être considéré comme un monarque, demeurant dans un palais avec toutes les prérogatives excessives que sa fonction lui apporte à l'heure actuelle. Il faut qu'il redevienne un citoyen comme tous ses compatriotes, sauf à lui concéder évidemment les attributs qui lui reviennent de droit en raison de la légitimité de ses pouvoirs.

Quant aux ministres, ils dépendront directement du chef de l'État, la fonction de premier ministre étant définitivement supprimée.

Enfin, les députés et les sénateurs verront leur nombre largement diminué, avec un nouveau statut complètement révisé.

Ainsi, la République doit être transformée par de profondes réformes qui devront s'attaquer au chômage et aux injustices sociales.

Au moment où les grands partis politiques traditionnels se disloquent, tels le PS ou les Républicains, il est temps de montrer aux citoyens une autre voie, celle de la restauration démocratique et de l'essor de notre civilisation.

C'est pourquoi vient d'être fondée la Renaissance Républicaine, un mouvement populaire indépendant et neutre, ouvert sur une nouvelle société dont les principaux objectifs se résument en quatre grands symboles : Travail, Égalité, Solidarité, Traditions.

La charte de ce nouveau mouvement a été approuvée par le comité de direction et l'assemblée constituante réunis le 17 novembre au siège du mouvement à Aix-en-Provence.

Depuis, deux réunions ont eu lieu, l'une à à Lille, le 14 décembre 2018 et l'autre, le 17 janvier de cette année. Cette denrière assemblée a décidé de publier le 26 janvier 2019 une tribune directement sur La France Libérée et dans le Fil du Club de Médiapart .

La Renaissance Républicaine est soutenue par de nombreuses personnalités issues de la classe politique, de la société civile, du monde de l'entreprise. Elle est appuyée aussi par des intellectuels et des artistes venus de divers horizons.

TRIBUNE RÉPUBLICAINE

TRIBUNE signée par les personnalités suivantes qui approuvent la charte du mouvement :

Francis Galizi, ancien député,

Bernard Savornin, chef d'entreprise,

Claire Reynaud, pharmacienne,

Guy Ferreoux, artiste musicien,

Michel Jaubert, professeur,

Eric Laugier, éditeur,

Jean-Claude Allibert, antiquaire,

Sandrine Volland, directrice commerciale,

Max Martinelli, retraité,

Michèle Saumier, artiste peintre,

Louise Danel, comédienne,

Sarah Barrau, danseuse classique,

Eva Green, comédienne,

Léonard Matton, comédien,

Guy Blanchard, metteur en scène,

Lauri Lupi, acteur metteur en scène, 

Jean-Yves Royer, historien,

Bernard Falque de Bezaure, écrivain,

Jean Chaillan, chef d'entreprise,

Pierre Sabardu, directeur de sociétés,

Serge Carel, conseiller départemental,

Roger Masse, conseiller départemental,

Patricia Saez, conseillère départementale,

Gérard Dubra, conseiller régional,

Muriel Di Baro, conseillère régionale,

Michel Borel, médecin,

Michel Alivon, agent hospitalier,

Philippe Dupuis, médecin généraliste,

François Blanc professeur,

Jean Bergamaschi, hôtelier,

Pierre Jourdan, commerçant,

Jacques Martin, industriel,

Pierre Reynaud, historien,

Denis Blauvac, médecin,

Lorraine Brousse, médecin généraliste,

Claude Calas, chef étoilé,

Rémy Allègre, artisan,

Jacques Bardouin, directeur de sociétés,

Marc Vidal, médecin,

Jean Thurin, gérant de société,

Jean Viviani, concessionnaire automobiles,

Abire Anane, journaliste,

Claire Caillard, journaliste,

Dominique Postel, économiste,

François Planiol, journaliste,

Pascal Delagneau, réalisateur,

Benjamin Assouline, réalisateur TV,

Régis Jauffret, écrivain,

Laurent Piard, directeur commercial,

Annie Murat, auteur,

Patrick Delbourg, essayiste,

Pierre Delmar, ancien député-maire,

Antonin Sopel, médecin,

Max Bouscarle, antiquaire,

François Philibert, producteur,

Vincent Contandin, formateur artistique,

Gérard Sanchez, médecin,

Henri Barthélémy, consultant financier,

Jacques Armand, ancien diplomate,

Jacqueline Bernard, professeur,

Bernard Guigue, directeur de société,

Muriel Lecca, conseillère départementale,

Yves Dargy, retraité,

Françoise Giguel, traductrice,

Max Achard, Entrepreneur de TP,

Henri Dupuy, gérant de société,

Max Jaubert, professeur en retraite,

Annick Billon, sénatrice,

Pascal Antiq, avocat,

Alain Saporta, promoteur immobilier,

Claire Branca, directrice de complexe hôtelier,

André Brando, commerçant,

Jacques Baudino, directeur de supermarchés,

Gérard Caule, avocat, 

Cécile Coulon, écrivain,

Louise Ndiaye, dramaturge,

Yves Milot, directeur de théâtre,

Jean-Louis Reynaud, médecin en retraite,

Gérard Coulon, exploitant agricole,

Manuel Aguilar, musicien,

Jacques Testanière, vigneron,

Désiré Giordano, constructeur-promoteur,

Gaelle Le Bosc, agent territorial,

Pascal Laugier, cinéaste,

Nadine Nalin, professeur de langues,

Marie-José Roig, ancienne député,

Laurent Cot, journaliste,

Jean-Etienne Durand, chef d'entreprise,

Bernard Lescure, ingénieur agronome,

Alain Morussi, historien,

Roger Blanquer, chirurgien,

Edith Lhomme, spéléologue,

Bernard Campan, comédien,

Luc Petton, chorégraphe,

François Heusbourg, écrivain,

Claudette Jayne, créatrice de mode,

Colin Barrick, architecte d'intérieur,

Michèle Sarrault, inspectrice,

Anne Smith, peintre,

Michel Rémy, agriculteur,

Béatrice Patrie, ancien député européen,

Mireille Jouve, sénatrice,

Jean Morel, universitaire,

Claire Denis, avocate,

Michel Boggio, Inspecteur des Impôts,

Violaine Despras, professeur,

Gilles Tirard, libraire,

Jean Chatain, retraité de la Poste,

Elodie Derdaele, maître de conférences,

Alain Desjardins, chercheur,

José Tomin, ingénieur informaticien,

Arnaud Fouchard, graphiste,

Maud Pichardie, documentaliste,

Ivan Piettre, scénariste,

Hervé Poinot, magistrat,

Muriel Dupuis, comptable,

André Dussole, ingénieur,

Michel Comiti, directeur d'agence,

Simon Ricard, délégué médical,

Clément Terrisse, vigneron,

Albert Dupontel, comédien,

Colette Abbès, professeur,

André Delattre, expert en antiquités,

Claude Bertrand, hôtelier,

Antoine Richaud, agent de maîtrise, 

Bernadette Prada, professeur,

Pierre Figuière, retraité des impôts,

François Alary, retraité,

Jean-Luc Varenne, informaticien,

Jean Leduc, universitaire,

Michel Lager, employé de banque,

Coline Gruel, étudiante,

Antoine Robert, artisan-boulanger,

Pierre Mialon, infirmier en chef,

François Lefevre, infirmier,

Pierre Veber, professeur de musique,

Vincent Guérin, professeur,

Bruno Levacher, agent RATP,

Pascal Preti, photographe,

Anne-Marie Brun, retraitée,

Serge Meyer, bibliothécaire,

Favre Camille, étudiante,

Jean Pupier, électricien,

Emeline Rodriguez, aide-soignante,

Daniel Cadier, gérant de société,

Claudine Le Cardinal, essayiste,

Bernard Sueur, dirigeant d'entreprise,

Alain Charpentier, ingénieur,

Elodie Vanpoulle, étudiante,

Michel Tadla, agriculteur,

Henri Roger, musicien,

Dominque Chateau, producteur,

Annie Passeron, ingénieur,

Sophie Albin, décoratrice,

Elise Rojas, avocate,

Paul Campo, ingénieur en retraite,

Sylvain Perrier, entrepreneur,

Jean-Philippe Viaud, journaliste, producteur,

Christophe Daucé, professeur de français,

Gérard Petit, cadre EDF,

Christine David, pharmacienne,

Nicolas Marcel, professeur,

Pierre Adrian, retraité de la foncrion publique,

Julien Delorme, assistant d'édition,

Arthur de Villepin, conseiller financier,

Gilbert Dojat, commerçant,

Michel Moreau, vétérinaire,

Marie Campion, professeur en retraite,

Charles Barnier, agriculteur,

Alain Vardin, juriste,

Edmond Charlier, viticulteur,

Pierre Moreno, expert,

Alex Candotto, fonctionnaire,

François Rabion, avocat,

Alexandrine Laugier, retraitée,

Annie Morvan, éditrice,

François Nicolas, économiste,

Michel Molé, ancien notaire,

Gabrielle Morel, conseillère d'éducation,

Monique Barbarin, retraitée de la banque,

Bulle Vanlaer, étudiante,

Julien Recolin, assistant de production,

Martine Marchand, retraitée,

Régis Lemoine, agriculteur,

René Champion, exploitant agricole,

Marguerite Vicente, directrice d'école,

Jacques Payen, officier en retraite,

Géraldine Bannier, professeur de mathématiques,

Rémi Prud, ingénieur,

Jean Dalmasso, éleveur,

Marc Laisne, médecin,

Bruno Le Bail, musicien,

Jacques Chaudoin, ingénieur,

Paul-Elie Nalin, directeur de sociétés,

François Maisonneuve, commercial,

Patricia Marchal, assistante de direction,

Nicolas Marmonnier, professeur agrégé,

Claude Robin, ancien directrice de production,

Lucie Leduc, scripte,

Jean-François Meyer, vétérinaire,

Michel Favriou, agent d'assurances,

Gérard Picard, cadre de banque,

Elodie Lafond, militaire,

Anne Abbes, professeur,

Cherif Lasmi, enseignant,

Victor Badin, opticien,

Frédéric Devillez, cinéaste,

Daphné Roulier, journaliste,

Bruno Carbonnel, artisan-électricien,

Gaétan Renaut, chargé de projet,

Adrien Lavy, artisan,

Marc Lecoeur, historien,

Daniel Bourdon, entrepreneur,

Luc Le Masne, compositeur,

Michel Redoute, enseignant,

Rachel Meunier, agricultrice,

Jean Delles, ingénieur agronome,

Pierre Monier, éducateur,

André Lemaire, directeur technique,

Alain Avril, ingénieur informatique,

René Bernados, hôtelier,

Camille Lautera, artiste plasticienne,

Marie-Célie Guillaume, administratrice civile,

Michel Vittenet, maire, 

Romain Barnier, coach sportif,

Christine Folliat, enseignante,

Robert Faulquier, géologue,

Josette Colombero, commerçante,

Guy Michel, artisan,

Julien El Farès, coureur cycliste,

René Fregni, écrivain,

Franck Cammas, navigateur,

Hélène Grimaud, pianiste,

Gilles Grimandi, footballeur,

Jean-Claude Cassini, ingénieur TP,

Nicole Garino, dessinatrice,

Sabine Castel, directrice de sociétés,

Laurent Jaubert, architecte,

Nicolas Baravalle, restaurateur,

Bernard Chevallier, vigneron,

Antoine De Porto, agent de maîtrise,

Anaïs Croze, auteur-compositeur, interprète,

Gérard Lionnel, directeur d'agence,

Claude Barnéoud, commerçant,

Pierre Michel, négociant,

Michèle Bertin, maire,

Greg Théveniau, musicien,

Jean-Baptiste Jalabert (Juan Bautista), matador,

Anouk Ricard, illustratrice,

Martial Andrieu, artiste lyrique,

Josette Bourdrel, professeur,

Jérôme Bernardo, manager,

Lucien Garric, ingénieur aéronautique,

Claude Perrachia, agriculteur,

Gabriel Simon, directeur de société,

Yves Dessi, animateur,

Gisèle Bert, éducatrice,

Frédéric Ansellem, juriste,

José Nathan, entrepreneur,

Nathalie Falque, dessinatrice,

Dominique Bousquet, maire,

Alain Roche, consultant, 

Sandrine Cracowski, agent immobilier,

Sophie Lison, médecin,

André Portal, commerçant,

Blaise Gaubert, négociateur,

Nicole Vendrell, styliste.

×