CORONAVIRUS, CONFINEMENT, COMPASSION ET SOURIRES

LETTRE OUVERTE AUX MÉDIAS

Madame, Monsieur,

Je suis un citoyen, spectateur comme tous les Français de ce qui se passe chez nous et dans le monde entier.

À cet instant, je m’adresse à toutes et à tous, mais en particulier aux médias, journalistes et chroniqueurs de la presse audiovisuelle comme à ceux de la presse écrite.

En ce début d’année 2020, le coronavirus est entré dans nos vies, bouleversant ainsi en quelques jours, la planète entière.

La catastrophe chinoise, puis celle de l’Italie et de l’Espagne nous font peur et c’est bien normal. D’autant plus que le coronavirus s’étend partout, sur tous les continents et aux Etats-Unis en particulier, comme bientôt dans d’autres pays qui vont entrer au fil des jours et des semaines dans la pandémie.

Alors, que fait-on et que va-t-on faire dans les temps prochains ? Aujourd’hui, nous sommes enfermés dans une situation effrayante pour le devenir de l’humanité.

Certes, on nous parle souvent d’unité nationale et globalement, elle existe bien puisque les citoyens dans une quasi totalité, soutiennent nos soignants par des actes et des gestes touchants.

Mais, l’unité existe-t-elle parmi le corps médical ? Hélas, non, car on voit sans cesse de très violentes agressions entre spécialistes de la santé, batailles qui ne sont pas dignes du corps médical, surtout dans cette période tragique où la peur s’installe partout sur nos territoires.

Solennellement, je fais appel à tous les médias qui sont observés, consultés et suivis au quotidien par tous les citoyens et citoyennes de France.

N’ajoutons pas de la peur à la peur ! Le stress est bien présent chez chacun de nous, que l’on soit jeune ou moins jeune. Et s’il ne faut rien cacher au public évidemment, il n’est pas correct de le prendre en otage, alors que nombreux de nos concitoyens ont déjà de gros problèmes d’ordre personnel que ce soit au niveau de leur santé, de leur vie professionnelle ou privée.

Bien que je ne sois ni médecin, ni chercheur, j’ai consulté autour de moi, certains praticiens qui sont tous des médecins généralistes (20 au total), inconnus nationalement certes, mais faisant preuve d’un grand bon sens, une capacité qui n’est pas toujours d’actualité, hélas. Tous ces médecins estiment que nous sommes aujourd’hui dans l’extrême urgence et qu’il ne faut aucunement occulter les méthodes qui permettent peut-être de guérir les malades du Covid-19. Et donc, aucun traitement sérieux n’est à rejeter. Surtout, il ne faut pas attendre, les bras croisés, que des études et des tests soient effectués ou que des vaccins soient prêt à l‘emploi d’ici quelques mois. Pendant tout ce temps perdu, des gens de tous âges meurent, alors que nombreux auraient pu être guéris et sauvés.

L’indifférence médicale de certains praticiens me fait bondir et elle me fait penser dans un temps passé (1914-1918 ou 1939-1945), à certains généraux de l’armée française qui sont restés figés devant l’ennemi, par manque de réactions et de compétence.

Aussi, au nom des citoyens qui sont inquiets par le manque de transparence de la situation actuelle, au nom des généralistes qui ne savent plus comment aider utilement leurs patients, au nom de la démocratie qui exige une visibilité face aux populations désorientées, je demande que la presse audiovisuelle et en particulier les chaînes d’informations en continu, apportent une aide psychologique aux télespectateurs, en évitant de les traumatiser par des reportages perturbants voire choquants ou déstabilisants.

Il ne faut pas oublier que la France est confinée. Pour certains, ce n’est pas trop compliqué. Mais pour d’autres et certainement une majorité, c’est extrêmement éprouvant surtout quand on vit à plusieurs dans un petit appartement en plein centre ville, mais aussi pour les personnes isolées éloignées de leurs proches et de leurs amis.

Soyons humains ! La crise est bien là ! Elle est très dure et très pénible pour tous ! Alors, Messieurs et mesdames les journalistes, intervenants de tous bords, commencez-vous mêmes à développer la grande union nationale en apportant aux citoyens lambda, soutien, moral et sourire.

Finis l’accablement et la morosité. Portons l’optimisme ! Merci pour eux !

Pierre Reynaud – Co-fondateur de la France Libérée – www.lafranceliberee.fr

INFO EN DIRECT

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire