Créer un site internet

De Paris à Rochefourchat …

des masques de partout, même en plein air !

Nous ne sommes pas sans ignorer que Paris devient le haut-lieu du masque, dès que l’on sort dans la rue que ce soit à 6 heures du matin, midi, 15 heures ou 23 heures par exemple, c’est-à-dire à toutes les heures de la journée et de la nuit. Cette disposition est entrée en vigueur ce vendredi 28 août à 8 heures que ce soit dans la capitale ou dans la petite couronne (départements de Seine Saint-Denis, Hauts-de-Seine et Val de Marne). La mesure en question prévaut pour tous les pétions circulant dans les espaces publics (rues, boulevards, parcs, jardins, etc …) les joggeurs, les utilisateurs de vélos, les deux-roues, les trottinettes et tous autres engins de mobilité personnels, qu’ils soient à moteur ou non.

Info de dernière minute et rectificatif : Devant une telle aberration, les pouvoirs publics viennent de décider de ne pas exiger le port du masque pour les joggeurs, les cyclistes et les enfants de moins de 11 ans.

De même, les usagers circulant à l’intérieur des véhicules à moteur (voitures des particuliers, camionnettes ou poids lourds des professionnels) seront dispensés de cette obligation.

Merci, à messieurs les Préfets, et merci plus globalement à l’ensemble des pouvoirs publics pour ne pas vouloir nous enterrer en vie !

Mais attention !!! La loi est la loi, et le moindre écart ou dérapage vous en coûtera la modique de 135 euros, parole du préfet Didier Lallement.

À dire vrai, on ne reconnaît plus Paris ! A tous els coins de rues, la police nous guette et nous épie, prête à nous verbaliser pour un absence de masque ou même (et les cas sont assez fréquents) pour un masque qui serait légèrement de travers sur le visage selon l’appréciation des agents de la force publique.

Paris ressemblera bientôt à celui de l’Occupation allemande, sauf que les panneaux de signalisation restent encore bien français.

À quand le bons sens au niveau des autorités ?

Certes, le masque est nécessaire voite obligatoire, dans tous les lieux clos où les risques de contamination peuvent être importants.

Mais pourquoi vouloir étouffer la population parisienne comme celle de Marseille en prenant des mesures absurdes qui obligent le port du masque dans les lieux de plein air et la fermeture des bars et des restaurants à 23 heures ? D’autant plus que les commerçants se plaignent de plus en plus de ces décisions ridicules qui tuent l’économie locale à tous les niveaux …

Aujourd’hui c’est Paris et la petite couronne qui sont touchés par des dispositions abusives. Aujourd’hui, c’est Marseille et les Bouches-du-Rhôner qui subissent les mêmes sanctions.

Et demain, qui seront les prochaines villes et régions touchées par cette politique inconstante ?

Il est clair que les dispositions gouvermentales ne sont qu’un tout début de ce qui nous attend. D’ici quelques jours ou quelques semaines, ce sera la France entière qui sera mise sous l’emprise du masque, une manière pour l’État Macron de mettre la Nation sous contrôle et sous perfusion. Une manière aussi d’imposer peu à peu un régime de dictature dont les Français ne se relèveront, à moins que, conscients de la gravité de la situation future, ils osent réagir.

En attendant, le Premier Ministre Castex veut démontrer son autorité à travers le port du masque, alors qu’il est totalement incapable de lutter contre l’insécurité qui sévit partout sur le territoire. Mais s’il est incompétent et nul n’en doute, c’est un « petit malin » qui va museler la France des plus grandes villes de France comme Paris capitale au plus petit village rural tel que Rochefourchat* dont la population ne dépasse pas … UN SEUL habitant !

Ghislain Jobert

* Rochefourchat est une commune de la Drôme (arrodissement de Die) dont la population recensée en 2017 se limite à un seul habitant.

LA FRANCE MUSELÉE

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire