Créer un site internet
La France libérée

La fin du Covid-19, c'est pour bientôt ?

Retour à une normale en 2022

La fin de l'année devrait voir la fin du long tunnel de l'épidémie du Covid-19.

En 2022 et au plus tard, au début du printemps de cette même année, la vie normale devrait reprendre ses droits, avec même peut-être un retour à nos habitudes et la vie d'avant, bien que des changements dûs à la pandémie aient transformé nofre existence et de notre manière de voir les choses.

Aujourd'hui, on peut constater que le Covid-19 est au final une épidémie comme une autre, sans gravité particulière, et peut-être moins importante proportionnellement que la grippe asiatique* qui avait frappé la planète entre 1956 et 1958, si l'on tient compte des fortes augmentations de la population mondiale depuis 65 ans.

BIen entendu, le virus du Covid n'est pas a prendre à la légère, mais ce n'est pour autant qu'il était nécessaire d'affoler les citoyens de France ou d'ailleurs.

D'autant plus qu'il y a toujours eu des médicaments efficaces pour soigner le virus telle que l’hydroxychloroquine, tout d'abord autorisée par le ministère de la Santé, puis interdite ensuite par le gouvernement le 27 mai 2020, sans aucune raison valable, sauf que l'on pu comprendre facilement que cette décision avait été prise pour privilégier ldes vaccins qui font les fortunes considérables des laboratoires pharmaceutiques.

Il est clair que la politique macronienne n'a pas facilté la gestion de la crise sanitaire. Le tout et son contraire ont eu des conséquences néfastes sur le fonctionnement de l'économie, même s'il faut reconnaître que l'État a déversé des millions d'euros dans l'opération du "quoi qu'il en coûte".

Il n'en reste pas moins vrai que si le système économique a pu être sauvé momentanément, les conséquences sur les entreprises risquent d'être à court ou moyen terme assez difficiles voire catastrophiques, entraînant la fermeture de certaines et le chômage des personnels.

L'article de Nicolas Zarrouk - Midi Libre - 26 août 2021

Covid-19 et aides aux entreprises : Bruno Le Maire annonce la fin du "quoi qu'il en coûte"

BRUN O LE MAIREBruno Le Maire a pris la parole ce mercredi 25 août à l'occasion de la Rencontre des entrepreneurs de France, organisé par le Medef

Le ministre de l'Économie a annoncé ce mercredi 25 août lors d'un rendez-vous organisé par le Medef la fin des aides systématiques aux entreprises, mises en place au début de la crise sanitaire du Covid-19. Bruno Le Maire doit animer lundi prochain une grande réunion à Bercy pour dessiner les contours d'un modèle d'aides "sur-mesure". 

"Le quoi qu'il en coûte, c'est fini." Le ministre de l'Économie a annoncé la fin des aides exceptionnelles accordées de manière automatique aux entreprises pour faire face à la baisse d'activité liée à la crise sanitaire du Covid-19. Bruno Le Maire a pris la parole ce mercredi 25 août à l'occasion de la Rencontre des entrepreneurs de France, organisé par le Medef sur l'hippodrome de Longchamps.

"Nous n’avons pas compté, parce que c’était responsable de le faire. Maintenant que l’économie française redémarre, le quoi qu’il en coûte, c’est fini"

Le ministre a ainsi indiqué que le nouveau mot d'ordre du gouvernement en matière d'aide aux entreprises serait de faire du "sur-mesure". "Nous n’avons pas compté l’argent public, parce que c’était responsable de le faire. Mais maintenant que l’économie française redémarre, que nous avons des perspectives de croissance à 6 %, le quoi qu’il en coûte, c’est fini", a déclaré Bruno Le Maire, justifiant ce virage par un contexte économique qui s'améliore dans le pays, avec des perspectives de croissance à 6%.

Réunion décisive le 30 août à Bercy

Ce n'est pas pour autant la fin des aides apportées aux entreprises. Ce lundi 30 août, une grande réunion doit se tenir à Bercy pour décider des secteurs qui continueront à être accompagnés. Les représentants des filières de la restauration, du tourisme et de la culture devraient notamment être autour de la table. "Nous regarderons ceux qui ont perdu du chiffre d’affaires pendant cette crise sanitaire, pendant ce mois de passe sanitaire, et nous aiderons ceux qui ont perdu de l’argent à cause des réglementations sanitaires."

*La grippe asiatique est une pandémie de grippe A (H2N2) qui a duré de 1956 à 1958.

 

  • 1 vote. Moyenne 4 sur 5.

Ajouter un commentaire