Créer un site internet

COLETTE : 28 janvier - ANNIVERSAIRE de sa naissance

Sidonie-Gabrielle Colette dite Colette est une femme de lettresactrice et journaliste française, née le 28 janvier 1873 à Saint-Sauveur-en-Puisaye (Yonne) et morte le 3 août 1954 à Paris.

Elle est l'une des plus célèbres romancières, aussi bien en France qu'à l'étranger, de la littérature française. Sa bisexualité, affirmée et revendiquée, occupe une large place dans sa vie et son œuvre. Deuxième femme à être élue membre de l'académie Goncourt en 1945 (après Judith Gautier en 1910), elle en devient la présidente entre 1949 et 1954. Elle est la première femme en France à recevoir des funérailles nationales.

COLETTE

BIOGRAPHIE

Colette a eu la vie intense et trépidante d’une femme qui a su saisir les opportunités pour s’affranchir des carcans du début de ce XXe siècle, vivre ses désirs, faire fructifier ses talents et se forger une personnalité qui la conduira à recevoir la plus haute décoration honorifique française.

Mais derrière ce caractère entier aux amours multiples se cachaient deux passions exclusives : les chats et l’écriture…

Toutes voiles dehors !

Sidonie-Gabrielle Colette naît le 28 janvier 1873 et vit une enfance épanouie au milieu de la nature, dans l'Yonne tout d'abord, puis à Châtillon.

Séduisante, elle conquiert à 17 ans le cœur de Henry Gauthier-Villars, surnommé Willy, ami de la famille et écrivain de quinze ans son aîné, avec qui elle se marie en 1893 et part ensuite vivre à Paris. Cette période est cruciale pour Colette qui commence à écrire et rencontrer les plumes journalistiques de l'époque.

Son mari, qui emploie de nombreux nègres, l'encourage à poursuivre en lui demandant de raconter ses souvenirs d'enfance. Claudine à l'école, publié sous le nom de Willy, est un succès éclatant et préfigure le destin hors-norme de cette femme.

En 1903, à 30 ans, Colette est congédiée par son mari. Arborant avec superbe des cheveux courts, elle part avec son chien et son chat s'installer chez Mathilde de Morny, descendante de Louis XV, marquise de Belbeuf et Missy pour les intimes.

Après un divorce fracassant, elle peut enfin inscrire son nom sur les couvertures de ses Claudine. Cette reconnaissance lui ouvre les portes de l'édition, du music hall et de l'émancipation ! Après une apparition sur scène à moitié nue au Moulin Rouge, elle devient baronne en 1912 grâce à son deuxième mariage avec le rédacteur en chef Henry de Jouvenel. À la fois actrice, écrivaine et mère, sa vie a un parfum d'aventure exaltant.

En 1925, elle rencontre Maurice Goudeket qui sera son troisième et dernier mari. Avec lui, elle va savourer les joies de la reconnaissance et des honneurs de la Nation.

Colette s'éteint le 3 avril 1954. En hommage à cette personnalité hors du commun, cette « première femme qui ait vraiment écrit en femme » selon les mots de Maurois, le gouvernement décrète des funérailles nationales.

La Rédaction

  • 3 votes. Moyenne 4.4 sur 5.

Ajouter un commentaire