Créer un site internet

CRISE ÉNERGÉTIQUE : La grande arnaque du gouvernement

Les Français sont confrontés à une pénurie de carburant exceptionnelle. C'est-à-dire qu'en dehors des prix qui ont flambé ces derniers mois, il devient difficile, voire quasiment impossible dans certains cas, de s'approvisionner en essence ou en fuel. Les stations-service sont vidées ou délivrent au compte-goutte le carburant dont l'usager a besoin. Chaque jour, la situation s'aggrave, mais que sera demain ? A cette heure, personne ne peut savoir ce qu'il va se passer dans les jours qui arrivent. La certitude, c'est le risque d'une grande pénurie doublée d'un prix du carburant au litre exorbitant, ce qui serait évidemment une catastrophe pour l'économie du pays, pour toutes les populations et surtout pour les entreprises dont nombreuses seraient amenées à disparaître.

CRISE ÉNERGÉTIQUE

Mais quelles sont les raisons de cette situation ?

En vérité, elles sont multiples, En évidence, certaines sont liées directement ou indirectement à la guerre en Ukraine. À ce niveau, ce sont tous les nations de l'Europe qui sont touchés par ce problème, et la France fait partie de ces pays. Mais ne soyons pas dupes pour autant !

Si la France souffre des conséquences du conflit russo-ukrainien, elle subit aussi la mauvaise gestion de l'État Macron, surtout en ce qui concerne la montée des prix qui touche le fuel et l'essence. En fait, les citoyens français paient aujourd'hui l'écrasante note du “quoi qu'il en coûte”, ce qui représente deux années de dépenses catastrophiques plus de 170 milliards d'euros à la charge de la Nation.

Qui va donc payer cette titanesque facture ? Sans nul doute, c'est le contribuable qui doit mettre la main à la poche ou faire de très importants sacrifices pour éponger cette dette phénoménale qui vient s'ajouter d'ailleurs à l'endettement effroyable de notre pays.

Mais les faits sont là et il n'est pas possible de revenir en arrière. Il va falloir payer même si Monsieur Macron nous traîne dans la misère noire, comme cela pourrairt arriver su un autre malheur venait s'ajouter à ceux que nous subissons.

Mais soyons sans crainte pour notre président : Lui et son entourage ne souffriront ni de la crise énergétique, ni de la crise alimentaire qui secoue le pouvoir d'achat des Français. Non content du luxe et des fabuleux moyens qu'il détient grâce à ses fonctions présidentielles, Monsieur Macron va se faire allouer dans les prochains jours une “petite” rallongue complémentaire de 5 millions d'euros, pour ses « faux frais » à l'Élysée.

Depuis le début du Covid, le gouvernement a arnaqué le peuple français !: arnaques aux masques, arnaques aux vaccins, sans oublier les mulitples privations de liberté.

En fait, il n'aurait jamais fallu mettre en place un confinement total. Un confinement partiel aurait permis de ne pas bloquer totalement l'économie et donc d'éviter le naufrage du “quoi qu'il en coûte”. Bien évidemment, l'État aurait pu soutenir les entreprises les plus impactées par la crise, sans entrer dans des dépenses inutiles et indécentes où l'argent a été distribué n'importe comment et à n'importe qui.

Voilà donc la situation à l'heure d'aujourd'hui. Que peut-on souhaiter à la France et aux Français dans les jours suivants ? Tout d'abord, un hiver doux et calme, ce qui limiterait les problèmes liés à l'énergie. Ensuite, il serait important que les prix des produits de première nécessité soient bloqués afin que les plus démunis ne soient pas trop pénalisés.

Enfin, que peut-on encore souhaiter à notre Pays ? La paix évidemment, en espérant que le conflit russo-ukrainien ne dégénèrera pas en guerre mondiale.

Clément-Henri de Saint-Marc

 

  • 1 vote. Moyenne 4 sur 5.

Ajouter un commentaire