L'EDITO du mois d'août par Michel de Castelet

Par tradition, août est le véritable mois des vacances. C'est le moment du farniente et des plaisirs : plage, voyages, randonnées en montagne, réunions en famille  et entre amis.

Mais exceptionellement cette année, la situation sociale en France est plutôt compliquée suite à des événements inattendus qui sont venus s'ajouter aux mois difficiles des Gilets Jaunes.

Comment sera la rentrée ? Elle s'annonce très difficile au moment où les grèves des urgences des hôpitaux ne font que s'étendre, partout en France.

Quant aux violences policières, elles sont très mal perçues par les populations qui souffrent et qui s'aperçoivent au jour le jour que leur contestation est largement réprimée par des méthodes de répression plus que critiquables. 

L'ordre public régi par Monsieur Castaner est-il conforme aux règles républicaines ? Une majorité de citoyens ne le pense pas. Les libertés sont mises à mal et la démocratie est en péril. De la même façon, la République peut vaciller par la faute d'un pouvoir qui se complait dans la répression aveugle.

Par le passé, la France a connu bien des problèmes. Aujourd'hui,on ne peut même plus dire qu'elle va dans le mur, car elle vient de s'y fracasser en quelques mois. Pourra-t-elle se remettre encore d'un tel accident ? C'est la question que tout citoyen jouissant d'un raisonnement logique peut de poser au moment le vieux monde semble dévoré par un nouveau monde totalement hystérique.

Michel de Castelet

Nous profitons de ces quelques lignes pour solliciter votre soutien. Notre journal est entièrement indépendant et ne reçoit aucune aide, si ce n'est celle des citoyens et de nos lecteurs. Pour conserver cette neutralité, nous vous demandons de participer au développement de La France Libérée. Par avance, nous vous en remercions. La Direction.

FAIRE UN DON

 

×