La Turquie lance de nouvelles manoeuvres en Méditerranée

Après l'annonce de l'interception de six avions grecs, la Turquie a commencé de nouvelles manœuvres militaires en Méditerranée orientale qui se poursuivront jusqu'au 11 septembre.

La Turquie a commencé ce samedi 29 août de nouvelles manœuvres militaires en Méditerranée orientale qui devraient durer deux semaines, rapporte l'AFP.

Dans une notice d'information maritime (Navtex), la marine turque a indiqué qu'elle effectuerait des «exercices de tir» du 29 août au 11 septembre dans une zone située au large de la ville d'Anamur (sud de la Turquie), au nord de l'île de Chypre.

Ces exercices interviennent dans un contexte de vives tensions en Méditerranée orientale, où la découverte d'importantes réserves de gaz ces dernières années a ravivé un contentieux territorial ancien entre la Turquie d'un côté et la Grèce et Chypre de l'autre, rappelle l'agence.

GRÈCE TURQUIE NAVIRES EN MÉDITERRANÉE

Six avions grecs interceptés

Vendredi, le ministère turc de la Défense a affirmé que des avions de chasse d'Ankara avaient intercepté six appareils grecs qui approchaient d'une zone où un navire de recherche sismique turc est déployé, les forçant à faire demi-tour.

C'est justement le déploiement le 10 août dernier de ce navire turc dans des eaux revendiquées par la Grèce qui a donné le coup de départ de l'escalade actuelle.

Préoccupée, l'Union européenne a menacé d'infliger de nouvelles sanctions à la Turquie en cas d'absence de progrès dans le dialogue entre Ankara et Athènes. Pour sa part, la diplomatie turque a affirmé que des sanctions européennes ne feraient que «renforcer la détermination» d'Ankara.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×