Créer un site internet

Les combats au Haut-Karabakh s'intensifient après cinq jours d'offensive

Après la rupture du cessez-le-feu le 26 septembre, l'Azerbaïdjan gagne du terrain dans la confrontation avec l'Arménie.

Le Caucase est à nouveau en guerre. L'intensité des affrontements entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan augmente dans la République d'Artsakh sans qu'aucune négociation ne soit en vue, malgré les appels de la communauté internationale à la retenue et au dialogue. 

La ligne de front se situe désormais le long de toute la frontière orientale du Haut-Karabakh. Les Arméniens tentent de défendre la République d'Artsakh en concentrant leurs attaques au-delà de Magadis.  

Pour sa part, l'Azerbaïdjan bombarde les positions au nord de la frontière de l'enclave avec toute son armée de l'air. « Ils utilisent des drones de fabrication turque, il y a des chasseurs F-16 turcs dans les airs », a écrit hier sur Facebook Shushan Stepanian, porte-parole du ministère arménien de la défense.

L'Azerbaïdjan et l'Arménie ont tous deux fait état de nombreuses victimes dans les rangs ennemis et d'énormes pertes de matériel de guerre. Les forces armées azerbaïdjanaises rapportent la destruction de près de 200 chars de combat et de 228 pièces d'artillerie des forces militaires arméniennes.

En termes de pertes humaines, selon une partie du ministère azerbaïdjanais de la défense, depuis le début des combats, il y a eu « environ 2 300 victimes, dont des morts et des blessés ». Pour sa part, le gouvernement d'Erevan assure que plus de 800 soldats azerbaïdjanais sont morts depuis le début de l'agression.  

Parmi les articles hors d'usage figurent des lance-roquettes et des mortiers, 30 systèmes de défense aérienne, six postes de commandement, de contrôle et d'observation, cinq dépôts de munitions, plus de 110 véhicules légers et une unité du système de missiles antiaériens S-300. 

ASERBAIDJAN AFP / Ministère de la défense arménien  -   Un soldat de l'armée de défense du Karabakh tire une pièce d'artillerie en direction des positions azéries lors des combats sur la région séparatiste du Haut-Karabakh le 28 septembre 2020.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire