Quand la pédophilie et l’inceste touchent le pouvoir !

L’affaire Duhamel terrorise le gouvernement et Macron tremble … tremble …

Voici un scandale qui pourrait miner davantage l’Elysée au moment où Macron même fait face à une véritable crise politico-sociale. En effet, depuis que l’Affaire Duhamel a éclaté, Emmanuel Macron et ses conseillers suivent de près cette affaire qui a connu ces dernières semaines un retentissement médiatique spectaculaire.

Et le président Macron n’est pas le seul à s’inquiéter. L’ancien Premier ministre, Édouard Philippe, est également soucieux car c’est un de ses proches qui est désormais sur la sellette. En effet, d’après une révélation faite le 25 janvier dernier par le journal Le Monde, l’équipe de l’Élysée est pétrifiée. En fait, la bombe lancée dans l’affaire Duhamel explose en pleine crise sociale, de quoi atteindre de nombreuses personnes mêlées de près ou de loin dans ce dossier orageux. L’affaire en question pourrait être un coup très dur pour Macron en raison de ses liens très étroits avec l’ex président national des sciences politiques (FSNP) qui n’est autre que le « très honorable Olivier Duhamel.

SCIENCES PO PARIS

“Homme de pouvoir, le constitutionnaliste (Olivier Duhamel), naguère proche du Parti socialiste, avait en effet tissé sa toile jusqu’à l’Elysée et Matignon. Avant de fêter la qualification d’Emmanuel Macron pour le second tour de l’élection présidentielle, le 23 avril 2017, à la brasserie La Rotonde, il avait fait passer plusieurs notes au candidat et participé à quelques meetings de campagne”, révèle Le Monde.

Mais le journal ne s’arrête pas là uniquement. Le média va jusqu’à fouiller dans le passé politique de Monsieur Duhamel et c’est plutôt très intéressant. On y découvre qu’il est très proche de la Macronie depuis ces deux dernières années. D’ailleurs, dans sa revue « Pouvoirs », il prenait sans aucune ambiguïté la défense d’Emmanuel Macron face aux fortes attaques venant de la presse faisant ainsi de Monsieur Duhamel l’un des conseillers clés du président de la République.

Le journal « « Le Monde » est allé jusqu’à révéler que l’ancien président du Cercle a été consulté par le pouvoir élyséen sur la première version d’un plan de lutte en faveur de la laïcité.

De même, en 2018, il a été l’un des principaux conseillers d’Emmanuel Macron en pleine affaire Benalla. A noter au passage qu’Olivier Duhamel est aussi très proche de Nicole Belloubet, ancienne ministre de la Justice avec qui il déjeunait régulièrement plusieurs fois dans l’année.

Quant à l’ancien Premier ministre Édouard Philippe, il doit trembler certainement en raison de ses liens très étroits qu’il possède avec l’ancien président de la la Fondation Nationale des Sciences Politiques (FNSP). En fait, Duhamel est le parrain de Thierry Solère, proche d’Édouard Philippe et récemment nommé à l’Élysée. D’autant plus que d’après le journal « Le Monde », Olivier Duhamel ,a été propulsé à la tête de la FNSP par deux proches de Monsieur Philippe, à savoir Monsieur Frédéric Mion, directeur de Sciences-Po et de Monsieur Marc Guillaume, proche du Premier ministre actuel, Jean Castex.

Incontestablement, les liens entre Duhamel et les macronistes sont indéniables et très puissants. Et l’Élysée est parfaitement conscient que les déboires d’Olivier Duhamel pourraient entraîner la chute violente de certaines personnalités qui, faut-il le dire, avaient été informées depuis longtemps de ses odieuses pratiques dévoilées ces jours derniers.

Naturellement, les « pratiques » de /Monsieur Duhamel ont provoqué une forte indignité générale dans toute la France. Ce qui sème la grande peur dans les salons de l’Élysée et Macron n’en dort plus la nuit !

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

 
×