COVID-19 : Pfizer condamné à 290 000 dollars pour avoir volontairement trompé ses patient

Depuis un certain temps, toutes les informations compromettantes concernant le laboratoire Pfizer sont censurées par les médias de masse. Que nous cachent-ils alors que le tout-puissant labo américain continue de se remplir les poches? C’est une question légitime que chacun d’entre nous a le droit de poser.

PFIZER

La France Libérée rappellle à ses lecteurs qu’en mars dernier (2022), Pfizer a été condamné à une amende de 290 000 dollars pour avoir volontairement trompé ses clients.

« Pfizer pris la main dans le pot de confiture. Le très puissant laboratoire américain qui a touché des milliards dans la vente de ses vaccins anti-Covid vient d’être condamné par la justice américaine à une lourde amende de 290 000 dollars pour avoir volontairement trompé ses clients.

D’après le média Statnews.com bien informé sur cette affaire, Pfizer avait délibérément induit en erreur quelque 5 000 patients aux Etats-Unis, vivant à Colorado, Kansas, Vermont et Arizona en les poussant à dépenser plus pour se procurer des médicaments fabriqués par le laboratoire.

L’information a été confirmée par le média Denver Post qui nous apprend que le géant pharmaceutique américaine offrait, de 2014 à 2018, des bons d’achat à des patientes démunies afin de les aider à acheter des médicaments pour lutter contre les symptômes doux et sévères de la ménopause.

Sur les bons d’achat en question, il a été pourtant très clairement précisé que les bénéficiaires ne dépenseront pas plus que le montant qui y était mentionné. En fait, c’était totalement faux. Car, une enquête permettra de prouver que ces dernières ont payé beaucoup plus.

L’affaire donnera lieu à des poursuites judiciaires qui ont fini par payer car le laboratoire américain a écopé d’une lourde amende de 290 000 dollars. En tout cas, dans le Colorado, Pfizer devra verser un montant de 107 000 dollars pour compenser quelque 1 500 consommateurs lésés.

Le paiement de cette amende colossale ne devrait pas poser un gros souci à Pfizer dont les revenus ont été estimés à plusieurs milliards de dollars ces deux dernières années en raison de la vente de son vaccin anti-Covid qui a été commandé par presque tous les Etats du monde ».

Et ce n’est pas tout. En effet, dans un communiqué publié ce 20 mai par le bureau du Procureur général de Colorado et intégralement lu par Lecourrier-du-soir.com, on y apprend que le géant américain a également été sommé de verser 30 000 dollars pour rembourser les frais de dossier lié à cette affaire.

La Rédaction

Date de dernière mise à jour : 09/04/2023

  • 10 votes. Moyenne 4.3 sur 5.

Ajouter un commentaire