Créer un site internet

ALERTE GÉNÉRALE : Votre argent peut disparaître en quelques jours.

Nous apprenons ce midi, que les Bourses européennes chutaient de nouveau ce mercredi 15 mars avec le retour des vives inquiétudes sur les banques. Déjà, mercredi matin, tous les yeux étaient rivés sur le Credit Suisse alors que le premier actionnaire a exclu toute montée au capital de la banque en difficulté.

BANQUES EN FAILLITE

L'action de Credit Suisse dévissait de 19,7%, touchant un nouveau point bas historique. Ailleurs en Europe, vers 11h30 GMT, BNP Paribas chutait de 11,11%, Société Générale de 11,01% et Commerzbank de 10,08%.

Ce jour ou demain, la chute en Europe comme en France, va atteindre d'autres banques, avec des pourcentages qui pourraient 17 à 18 %.

En direct de ZURICH (Reuters) – On ampprend que es valeurs bancaires chutent mercredi en Europe, le plongeon de Credit Suisse à son plus bas niveau historique accentuant les craintes des investisseurs pour l'ensemble du secteur après l'effondrement de Silicon Valley Bank (SVB). Le Credit Suisse est tombée sous les deux francs suisses pour la première fois de son histoire, le principal actionnaire de la banque hezlvétique ayant déclaré être dans l'impossibilité totale de lui apporter une aide supplémentaire..

"Nous ne pouvons pas parce que nous dépasserions les 10% (au capital). C'est une question de réglementation", a déclaré mercredi le président de la Banque nationale saoudienne (SNB), Ammar Al Khudairy.

La banque saoudienne a acquis une participation de près de 10% au capital de Credit Suisse l'année dernière après avoir participé à sa levée de fonds et s'être engagée à injecter jusqu'à 1,5 milliard de francs suisses (1,53 milliard d'euros).

En direct de PARIS - Ce soir, la situation qui paraissait relativement stable à miidi, vient à nouveau de se dégrader. Que sera demain et qu'adviendrat-il dans les jours suivants ? La crainte se situe aux États-Unis où la situation devient très inquiétante. Aux dernières nouvelles en date de ce jour, aux alentours de 17 heures, il apparaîtrait que d'autres banques sont en grande difficulté avec des faillites annoncées avant la fin de la semaine.

Il est clair que la banqueroute des banques américaines n'annoncent rien de bon pour l'Europe et la France. Alors, on vous dirt évidemment : “Pas de panique, tout va bien se passer”. MENSONGES. La vérité, c'est un prochain effondrement du système bancaire et sxustème économique, partoutr dans le Monde. Et bien évidemment, la France n'est pas exclue du drame qui se prépare.

CONSEIL DE SAGESSE – L'affollement est inutile certes, car il ne faut pas effrayer inutilement les populations. Mais, il faut être très vigilant. Et s'il y a un conseil à retenir, c'est de préserver une partie de ses économies, pour éviter de ce retrouver totalement dépouillé.

Et bien entendu, la seule solution existante, c'est de regtenir une partie de ses avoirs pour subsister et de sez protéger des jours noirs qui ne sont plus maintenant très loins.

IMPORTANT

Quand vous aurez lu cet article, faîtes le connaître à vos proches, parents et amis, afin de leur éviter les plus mauvaises surprises dont ils pourraient être les premières victimes.

N'hésitez pas à le partager rapidement sur les réseaux sociaux. Il y va de l'avenir de chacun de nous.

Eric Laugier et la Rédaction

Date de dernière mise à jour : 15/03/2023

  • 9 votes. Moyenne 4.4 sur 5.

Ajouter un commentaire

 
×