Créer un site internet
La France libérée

Amazon n’a pas payé d’impôt sur les sociétés en 2020 en Europe

Le e-commerce est sorti grand gagnant de la pandémie de Covid-19 et, surtout, des mesures sanitaires et des confinements mis en place pour la contenir : confinements et commerces fermés ont conduit les consommateurs à se tourner vers Internet pour leurs achats. Amazon a donc, sans surprise, connu une année record… mais son impôt sur les sociétés est resté nul.

AMAZON

Le journal britannique The Guardian a pu consulter le bilan comptable d’Amazon, enregistré au Luxembourg où le groupe a le siège social de sa filiale européenne, Amazon EU Sarl. Le chiffre d’affaires est en forte hausse : 44 milliards d’euros pour 2020, +12 milliards d’euros en un an. Une hausse comparable à celle que le géant a connue au niveau mondial (386 milliards de dollars en 2020, en hausse de 38%).
Mais cette augmentation n’aura pas empêché à Amazon d’enregistrer des pertes, elles aussi en hausse. Amazon EU Sarl a déclaré au fisc luxembourgeois une perte nette de 1,2 milliards d’euros en 2020, en hausse par rapport aux 703 millions d’euros de pertes déclarés en 2019. Comme en 2019, puisque l’impôt sur les sociétés n’est payé que sur les bénéfices, Amazon n’aura pas payé un seul centime d’euro d’impôt sur les sociétés en 2020.

Un crédit d’impôt… alors que les bénéfices atteignent des records

Toujours selon The Guardian, l’optimisation fiscale d’Amazon réussit même à faire mieux : le Luxembourg a accordé au géant un crédit d’impôt de 56 millions d’euros du fait de ces pertes. Un montant que le groupe pourra donc déduire de son futur impôt sur les sociétés, s’il en sera un jour redevable.
Or, un impôt nul et même un crédit d’impôt tranchent nettement avec les résultats du groupe : pour 2020, Amazon a enregistré au niveau mondial un bénéfice net qui a quasiment doublé sur un an, passant de 11,6 milliards de dollars en 2019 à 21,3 milliards en 2020.

 Paolo Garoscio

 

  • 1 vote. Moyenne 3 sur 5.

Ajouter un commentaire