CHRISTOPHE CASTANER PREMIER MINISTRE ?

Le ministre de l'Intérieur a-t-il un avenir politique ?

Peut-être, le savez-vous déjà, mais Christophe Castaner ferait partie des favoris pour Matignon. En effet, suite à la crise du coronavirus et des problèmes qui en ont résulté, Édouard Philippe n’aura plus sa place à la tête du gouvernement. La multiplication des plaintes notamment, fait que le premier Ministre n’aura plus sa place dans l’espace politique actuel. Avec lui, c’est tout aussi un bouleversement qui aura lieu consistant donc un remaniement ministériel. Ce changement est indispensable et le président Macron l’a très bien compris.

En clair, il faudra bien nommer un nouveau premier Ministre parfaitement donc conditionné selon la seule volonté du chef de l’État. À dire vrai, Emmanuel Macron a établi une liste de personnalités susceptibles de prendre la tête du gouvernement : à droite ou à gauche, mais le président a bien compris que ce choix était très compliqué, en raison de la personnalité des candidats potentiels. Pour lui, il est hors de question de se retrouver dans la situation qu’il a connue précédemment avec Gérard Collomb qui, ministre de l’Intérieur, s’en est allé en présentant par deux fois sa démission, la dernière étant finalement acceptée par l’Élysée qui n’avait plus la possibilité alors de la lui refuser. Ainsi, Macron ne peut se plus se retrouver dans un contexte qui ne fait que fragiliser le pouvoir en place.

C’est alors que commence le casse-tête pour le président. Qui nommer comme premier Ministre ?

Il faut impérativement un homme (ou une femme) dévoué à la cause macronienne, capable d’exécuter les ordres sans discussion, mais capable aussi de se désavouer si nécessaire. À côté de ces « qualités » tant appréciées par Emmanuel Macron, ce dernier souhaite aussi que le futur premier Ministre soit une personnalité connue, bien ancrée dans le milieu politique et ayant fait ses preuves au niveau gouvernemental.

À l’heure actuelle, un nom apparaît : c’est celui de Christophe Castaner, ancien secrétaire d’État chargé des relations avec l Parlement et aujourd’hui, ministre de l’Intérieur.

Castaner possède déjà un long passé politique : tout d’abord membre du Parti socialiste à partir de 1986, il intègre rapidement les cabinets ministériels de Catherine Trautmann et de Michel Sapin sous le gouvernement de Lionel Jospin. Maire de Forcalquier, président de communauté de communes, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, il devient député de la 2ème circonscription des Alpes de Haute-Provence, avant de rejoindre le mouvement « En marche conduit par Emmanuel Macron. Porte-parole de la campagne présidentielle de ce dernier, c’est un macroniste de la première heure qui est réélu député en 2017. D’autant plus que Monsieur Castaner est délégué général de La République en Marche (LREM), fonction qu’il quitte lorsqu’il est nommé ministre de l’Intérieur en octobre 2018.

Bien qu’il ait fait l’objet de nombreux critiques au moment des manifestations du mouvement des Gilets Jaunes, il est parvenu à se maintenir à sa fonction ministérielle et s’est largement imposé depuis, que ce soit au niveau des médias ou des populations. S’il est bien loin d’attirer toutes les sympathies, il reste l’un des piliers importants du gouvernement et de la macronie.

Fidèle au président, ce dernier lui doit beaucoup, notamment dans la stratégie de la campagne présidentielle de 2017 dans son financement.

Castaner, premier Ministre ? C’est fort possible, surtout que l’homme est un énorme ambitieux et il l’a démontré à maintes reprises.

Bien évidemment, chacun a son idée sur le personnage qu’incarne l’actuel ministre de l’Intérieur.

Ses méthodes ont été parfois décriées, mais quoi qu’il en soit, il est devenu très respectable.

Et ce profil est largement suffisant en France pour devenir premier Ministre en 2020.

Pierre Reynaud

CHRISTOPHE CASTANER

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire