LA FRANCE

Pierre Mari regarde la France tomber

On ne sait ce qu’il faut admirer le plus dans En pays défait, la « lettre ouverte » adressée par l’essayiste et romancier Pierre Mari à ceux de ses contemporains capables de l’entendre : l’élégance impeccable de la langue, épousant au plus près le frémissement d’une pensée que n’a pas désertée la vie ?

Lire la suite

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !