Créer un site internet

Et que pourrait-on faire avec les milliards d’euros annuels qui vont aux étrangers ?

La crise du Covid-19 représentera des dépenses colossales pour la France et malgré les aides faramineuses qui lui seront accordées par l’Europe, il faudra bien rembourser les dettes à un moment donné. Et cela coûtera très cher aux contribuables. Il est clair que si la France était moins généreuse avec les étrangers, elle pourrait faire face à des dépenses importantes, et aussi financer les services hospitaliers aujourd’hui en pleine déroute.

Et que pourrait-on faire donc avec les milliards d’euros annuels qui vont aux étrangers ?

Surtout, ne nous voilons pas la face. La France est dans une situation extrêmement préoccupante que ce soit dans son industrie et plus généralement dans son économie.

Les licenciements prévus chez Renault avec le risque de la fermeture de ses sites ou la déconfiture d’Air-France ne représentent aujourd’hui que les premiers drames importants qui vont gravement toucher la Nation et des milliers de salariés. Et la liste des faillites est déjà annoncée, avec le désastre de très nombreuses PME sur tout le territoire français et la déroute du tourisme frappé fortement par le Covid-19.

Pour faire face à cette hécatombe, le gouvernement annonce de l’argent « qui coulerait à flots » indispensable pour soutenir une partie de l’économie, mais hélas, qui ne permettra pas toutefois dans le meilleurs des cas, la survie de près de 40 % des entreprises concernées.

Et pourtant, le naufrage français pourrait être complètement évité si l’État ne distribuait pas beaucoup d’argent aux étrangers qui se vautrent depuis longtemps déjà dans les milliards d’euros qui leur sont attribués.

Il faut savoir que la France est le premier pays au Monde à arroser les étrangers de sommes colossales qui ne servent à rien, sauf d’enrichir quelques-uns qui se gavent toujours plus sur le dos de la Nation et des contribuables français.

Bien entendu, je conviens qu’il faut aider les étrangers et c’est de notre devoir de participer au soutien de certains peuples qui souffrent fortement de l’injustice et de la précarité. Mais faut-il être conscient des situations dramatiques qui touchent la France, et donc procéder à des répartitions plus justes de l’argent public. Concrètement, c’est la continuation des aides, mais en les diminuant nettement, sans dépasser la moitié des dépenses engagées pour les populations étrangères. Sans oublier non plus, qu’il existe une fraude sociale particulièrement importante à laquelle l’État devrait remédier.

L’article qui va suivre apporte tous les éléments qui soulignent clairement les aides très coûteuses qui sont dédiées à l’ensemble des étrangers.

Cet article est signé Albert Nollet et repose aussi sur des articles publiés dans les médias : Le Figaro, Le Monde, Libération, Les Échos, France Info, etc ...

Le texte intégral de l’article :

Puisque personne ne veut y aller, c’est moi m’y colle avec une étude empirique de l’équivalence coût de l’aide sociale en France.

Bien entendu, celle-ci méritera d’être affinée/confirmée par des experts économistes plus sachants que moi dans ce domaine. Mais bon, les bases sont là.

Le juge Charles Prat a dit que 42 % des bénéficiaires des allocations familiales seraient nées à l’étranger. Considérons donc que ce chiffre s’appliquerait à l’ensemble de l’aide sociale…

https://www.lefigaro.fr/social/le-magistrat-charles-prats-evoque-desormais-une-fraude-sociale-potentielle-de-30-milliards-d-euros-20200305

La question est : combien ça fait, 42 % de l’aide sociale ?

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2018/06/04/quatre-questions-sur-les-aides-sociales-en-france_5309189_4355770.html

Vous avez remarqué qu’on vous donne toujours des pourcentages abstraits, sans vous dire combien ça fait en euros, et sans donner de points de comparaison de ce que l’on pourrait faire avec… : ce n’est pas un hasard. Car en fait, c’est terrifiant et ça rend fou.

Selon le journal Le Monde, qui n’est pas connu pour être de droite… les dépenses de protection sociale représentaient un total de 746,6 milliards d’euros en 2015, dont 701,2 milliards sont des prestations sociales, selon la Drees. Cela représente 32 % du produit intérieur brut français.

Je sais que jusqu’à ce jour, le chiffre estimé du coût annuel de l’immigration, donné par Gérard Pince, notamment, se montait à 130 milliards. Mais quand il a donné ce chiffre, le scandale des fausses cartes Vitale, dénoncé par le magistrat Charles Prats, n’était pas encore connu dans son ampleur. On serait donc à 160 milliards par an

Question : on fait quoi avec 160 milliards par an ?

Ça coûte combien, un porte-avions ?

Un porte-avions, c’est 3,5 milliards par an donc avec un an de budget versé aux étrangers on peut avoir 45 porte-avions (alors qu’on n’arrive même pas à en financer un deuxième…).

https://www.liberation.fr/politiques/2017/01/26/mais-combien-ca-coute-en-vrai-un-porte-avions_1544198

Ça coûte combien, un Rafale ?

80 millions d’euros – donc avec un an de budget versé aux étrangers on peut avoir 2000 Rafales par an (alors qu’on n’arrête pas de réduire les budgets…).

https://omnirole-rafale.com/le-rafale-en-chiffres/

Ça coûte combien, la construction d’un hôpital ?

 194 millions d’euros, donc avec un an de budget versé aux étrangers, on peut construire 800 hôpitaux par an (je vous rassure, on n’en a pas besoin d’autant…).

https://www.lesechos.fr/2017/02/melun-le-nouvel-hopital-sur-les-rails-167487

 Ça coûte combien, les retraites ?

310 milliards d’euros par an.

Donc, si on enlève les fraudes aux faux retraités (notamment dans les pays du Maghreb et d’Afrique où il y a nombre de retraités plus que centenaires…) on peut estimer qu’il n’y a plus aucun problème de financement des retraites, si on arrête de sponsoriser à perte la population étrangère.

https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/carriere/vie-professionnelle/retraite/finances-quel-budget-la-france-consacre-t-elle-aux-retraites_2978193.html

https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-vrai-du-faux/de-faux-centenaires-residant-a-l-etranger-fraudent-ils-le-systeme-de-retraites-francais_3745693.html

Ça coûte combien, la CSG ? (contribution sociale généralisée) qui alourdit énormément les impôts avec son taux de 9,20 % qui vient en supplément des impôts rapporte 100 milliards d’euros par an.

https://www.tacotax.fr/guides/impot-sur-le-revenu/csg-crds-definition-calcul/taux-csg

https://www.lesechos.fr/2017/05/un-impot-qui-vaudra-bientot-100-milliards-171616

Dès lors que l’ensemble des cotisations sociales s’élève à 17,2 %  (9,20 % de CSG + 0,5 % de CRDS (contribution à la dette sociale) + 7,5 % de prélèvement de solidarité).

Ça veut dire que l’ensemble des cotisations sociales qui tuent nos entreprises, nos salariés, et nos salaires rapporte 187 milliards d’euros et étouffe complètement la compétitivité de notre économie.

C’est pratiquement la somme que nous coûte l’immigration.

(NB – prélèvement de solidarité, ça veut dire pour beaucoup, payer les voilées pour qu’elles fassent des gosses…).

Cela signifie que :

  • Le cercle vicieux et infernal est total : il faut toujours plus d’impôts et de dépenses sociales pour couvrir les frais des étrangers qui arrivent tous les jours plus nombreux : c’est le tonneau des Danaïdes.

  • Si on arrête de donner chaque année à des étrangers 160 milliards de nos dépenses, on peut éviter pour chaque Français une imposition de 17,2 %.

Ça veut dire que :

  • celui qui gagne 1 500 €/mois verrait son salaire passer à 1 811 €/mois soit 3 732 €/an

  • celui qui gagne 2 000 €/mois verrait son salaire passer à 2 415 €/mois soit 4 980 €/an

  • celui qui gagne 3 000 €/mois verrait son salaire passer à 3 623 €/mois soit 7 476 €/an.

Avouez qu’avec ce surplus de paye, beaucoup pourraient partir ou améliorer leurs vacances… ou payer des études à leurs enfants, ou beaucoup d’autres choses bien plus utiles… que de financer un étranger, irrégulier ou pas.

Mais non, il faut payer les étrangers et multiplier les voilées, les aides aux enfants de la polygamie, futur chômeurs non assimilés, et haineux de la France etc.

Bien entendu, vous pouvez faire vos propres calculs, les affiner, et trouver vos propres comparaisons (éducation, police, salaires, maison, emprunts, etc.). Ainsi, vous pouvez, si vous estimez que mon chiffre de 160 milliards est excessif, le diviser par deux, ou même par trois. Et vous arriverez tout de même à des résultats très spectaculaires.

J’invite tout le monde à peaufiner cette étude et ces comparaisons, et à élargir les exemples que je donne sur le thèm : que pourrait-on faire de tout cet argent donné aux étrangers ?

Mais il est temps de mettre les pieds dans le plat !

Albert Nollet

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire