Créer un site internet

FRANCE-MAROC : un match à très haut risque ? du sport ou de la politique ?

COUPE DU MONDE DE FOOTBALL QAYAR 2022

Le président français assistera, mercredi, à la demi-finale de la coupe du monde de football au Qatar. Mais quel que soit le vainqueur, on redoute des incidents après match en France et en Belgique.

COUPE DU MONDE AU QATAR

Après la victoire du Maroc sur le Portugal et de la France sur l’Angleterre, samedi 10 décembre 2022, les supporters des Lions de l’Atlas et des Bleus se sont retrouvés sur les Champs Élysées, à Paris et dans plusieurs grandes villes de France. Les uns et les autres ont fêté la victoire de leur camp dans la joie et l’allégresse. Il est vrai que les deux équipes ont accompli un véritable exploit sportif. Le Maroc notamment qui devient la première sélection africaine de l’histoire à se qualifier en demi-finales de la Coupe du monde.

Des débordements à Paris et à Bruxelles

Ils étaient environ 20.000 sur les Champs-Élysées, samedi soir, pour fêter ça. Et, comme souvent, des incidents ont éclaté en fin de soirée. Plus de mille policiers et gendarmes avaient pourtant été mobilisés pour contenir les plus excités. Mais des heurts parfois violents ont opposé supporters cagoulés, utilisant des artifices et des barres de fer, et policiers répliquant avec des grenades lacrymogènes. Au final, 19 policiers blessés, un peu de casse, quelques motos incendiées et une centaine d’interpellations.
Même scénario dans la capitale belge où une soixantaine d’interpellations ont eu lieu. Il est vrai que des débordements similaires s’étaient déjà produits à Bruxelles, mardi 6 décembre, après la victoire historique du Maroc sur l’Espagne. La police avait alors interpellé plus de 120 casseurs, auteurs de scènes de pillages et de dégradations.

Une demi-finale historique

Dans ce contexte de tensions exacerbées, les supporters des Lions de l’Atlas et les supporters des Bleus seront au rendez-vous de l’histoire, mercredi 14 décembre (20h). Le match aura forcément un caractère particulier.
D’abord, d’un point de vue sportif, le match se jouera entre deux grandes équipes puisque pour parvenir en demi-finale de la Coupe du Monde de football, c’est que les deux équipes sont d’un très haut niveau, personne ne peut en douter. Le match s’annonce donc bouillant, les équipes se battront pour aller en finale en espérant remporter cette fameuse Coupe.

Une dimension symbolique

Ensuite, l’affrontement entre les Bleus et les Marocains aura aussi, forcément, une dimension politique. En effet, l’équipe du Maroc qui a éliminé les plus grands, dont l’Espagne et le Portugal, est ‘’portée’’ par la diaspora marocaine (environ 5 millions de personnes, dont une forte communauté en France et en Belgique) et par tous les pays africains qui se reconnaissent dans l’exploit sportif des Lions de l’Atlas.
Les supporters marocains voient aussi dans la victoire de leur équipe une sorte de revanche de l’Empire chérifien, qui fut protectorat français jusqu’en 1956, à l’égard du pays colonisateur.
Quoi qu’il en soit, le président Emmanuel Macron assistera au match de mercredi ainsi que la ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra.
Le vainqueur rencontrera la Croatie, (qui a éliminé le favori du Mondial, le Brésil) ou l’Argentine, (qui a battu les Pays-Bas, vendredi 9 décembre).
Que le meilleur gagne !

Emilien Lacombe

Date de dernière mise à jour : 12/12/2022

  • 1 vote. Moyenne 4 sur 5.

Ajouter un commentaire