La France libérée

BLOG PAUL REYNAUD

●●● Les faux sondages politiques

Quand l'Élysée pourrait bénéficier de faux sondages ...

Ce n'est pas nouveau.

Le pouvoir, dans un but de popularité et surtout électoral, a toujours manipulé les sondages et surtout les organismes sondeurs pour asseoir leur légitimité face aux Français. Mais le plus étonnant est l'attitude de citoyens qui est attaché aux résultats de ces sondages, alors qu'ils ont bien conscience que les études faites par les divers établissements de sondage ne sont pas fiables. Donc une fiabilité bien compromise quand on sait que les études d'opinion seraient de plus en plus instrumentalisés dans la sphère politique française.

Les sondages sont-ils donc manipulés ?

Pour influencer les électeurs, les gouvernements n'ont jamais hésité à truquer les sondages etl donc même, à les « bidonner » avec le concours des organismes de sondages qui sont pour la plupartn faut-il le dire, à la solde du pouvoir en place. Lire l'article  complet

●●● La folie Rousseau : quand l'économiste veut tuer ... l'économie !

Madame Sandrine Rousseau, candidate à la primaire écologiste et bien placée pour battre Yannick Jadot au second tour de cette élection, nous étonne, nous surprend et nous inquiète fortement. Elle démontre clairement son mépris pour les règles de notre société et pour les valeurs de la République.

Mais ce n'est pas ce sujet que nous aborderons aujourd'hui. Nous reviendrons simplement sur la « folie » soudaine de Madame Rousseau qui voudrait installer en France, sans aucune contre-partie, un revenu universel qui permettrait à un grand nombre de citoyens et de citoyennes, de ne plus travailler et de vivre totalement, si ces derniers le souhaitent, dans le parfait désœuvrement, tandis que quelques-uns - les imbéciles de service - iraient travailler pour nourrir les oisifs et les paresseux ouverts à l'inaction, traînant l'hiver dans les bistrots ou les salles de « shoot », et l'été sur les plages pour s'adonner aux exercices de la « drague ».

En apparence, Madame Rousseau semble avoir totalement oublié que les valeurs humaines se construisent essentiellement sur le travail qui représente les principales richesses d'une société tournée vers l'avenir. Lire l'article complet

  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.

Ajouter un commentaire