Créer un site internet

Les infos en bref ... Les infos en bref ....

CINQUANTE gendarmes soupçonnés de radicalisation

L'Essor de la Gendarmerie du 2 juillet signale une situation très particulière et plutôt inquiétante au sein des membres de la Gendarmerie nationale. 

La menace constatée est prise très au sérieux. Si la Police s'est interrogée sur la radicalisation de certains de ses agents, la Gendarmerie se questionne aujourd'hui sur le comportement de 50 gendarmes. 

Dans les faits, la direction de la Gendarmerie soupçonne 29 cas de radicalisation religieuse, 18 d'ultra-droite, 2 cas de gendarmes trop proches de services étrangers et aussi, un militaire évoluant dans l'ultra-gauche. 

Das un tel contexte, la Gendarmerie prépare une grande offensive. Dans la moitié des cas (soit 25 gendarmes concernés) ces militaires ont été inscrits au fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT). 

La Gendarmerie demande égalemet la radiation de deux militaires dont le dossier sera étudié par un nouveau conseil mis en place par une loi de 2017.

GEDARMERIE

_________________________________________________________________________________________________________________________________

Covid : la France dépasse la barre des 30.000 morts

Il y a désormais 30.004 décès du Covid-19 en France au 10 juillet 2020, soit 25 de plus en une journée et 3.585 en Grand Est soit un de plus en 24 heures.

situation au 10 juillet 2020

On déplore 12 245 417 cas confirmés depuis le 31/12/19 dont 1 572 854 en Europe. Le nombre de décès dans le monde s’élève à 554 721 décès depuis le 31/12/19 dont 179 018 en Europe et 30.004 en France.

_________________________________________________________________________________________________________________________________

Sainte-Sophie : Le pape François se dit « très affligé »

Le pape François s’est dit « très affligé » ce dimanche par la conversion décidée par la Turquie de l’ex-basilique Sainte-Sophie en mosquée, à l’issue de la prière de l’Angélus. « Ma pensée va à Istanbul, je pense à Sainte-Sophie. Je suis très affligé », a dit brièvement le pape argentin, sortant du discours prévu. Les paroles du pape représentent le premier commentaire du Vatican à la décision turque.

SAINTE SOPHIE EN TURQUIE

L’Osservatore Romano, le quotidien du Vatican, avait rapporté la veille de manière factuelle les événements, citant les principales réactions internationales, mais sans commenter. Œuvre architecturale majeure construite au VIe siècle par les Byzantins qui y couronnaient leurs empereurs, Sainte-Sophie est un site classé au patrimoine mondial par l’Unesco, et l’une des principales attractions touristiques d’Istanbul avec quelque 3,8 millions de visiteurs en 2019.

Indignation de plusieurs pays

Convertie en mosquée après la prise de Constantinople par les Ottomans en 1453, elle a été transformée en musée en 1934 par le dirigeant de la jeune République turque, Mustafa Kemal, soucieux de « l’offrir à l’humanité ».

Plusieurs pays, notamment la Russie et la Grèce, qui suivent de près le sort du patrimoine byzantin en Turquie, ainsi que les Etats-Unis et la France, avaient notamment mis en garde Ankara contre la transformation de Sainte-Sophie en lieu de culte musulman, une mesure pour laquelle le président turc Recep Tayyip Erdogan, issu d’un parti islamo-conservateur, milite depuis des années.

 

Meylan : Un jeune gendarme s’est suicidé avec son arme de service dans la casern

C’est un terrible drame qui s’est produit ce mercredi dans la caserne de Meylan dans l’Isère. Un gendarme âgé de 36 ans s’est donné la mort.

Ce mercredi, des gendarmes ont découvert leur collègue sans vie dans le logement de fonction qu’il occupait dans la caserne. Ils étaient inquiets de ne pas le voir arriver pour prendre son service le matin. Selon les premiers éléments de l’enquête, le militaire âgé de 36 ans s’est donné la mort avec son arme de service alors qu’il se trouvait seul dans son logement.

Il était en procédure de divorce avec la mère de ses deux filles de 7 et 10 ans. Le trentenaire n’a pas laissé de lettre afin d’expliquer son geste.

Le gendarme avait intégré la brigade de recherche de Meylan en 2014. Il était très apprécié de ses collègues et de sa hiérarchie. Il serait le troisième gendarme à se donner la mort depuis le début de l’année. En 2019, 17 militaires se sont donné la mort.

Une cellule de soutien psychologique est disponible 24H/24 au 0805 320 405. Les appels sont anonymes, confidentiels et gratuits.

L’Association Professionnelle Gendarmerie (APG) présente  à sa famille et à ses collègues ses sincères condoléances.

Depuis le 1er janvier 2020 à ce jour, 19 Policiers, 3 Gendarmes et 1 Policier Municipal se sont donné la mort.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire