La France libérée

Soutenez les petits médias indépendants !

Face à la menace que constitue l'avancée fulgurante des grands médias qui concentrent l'information, il est temps de réagir.

La France Libérée fait appel aux lecteurs et lectrices de tous les petits médias indépendants pour soutenir la démocratie et la vraie information, celle qui ne triche pas avec de fausses déclarations et avec les chiffres souvent manipulés et trafiqués par le pouvoir en place et par les organismes de sondages dont les données sont très souvent contestables.  Merci à tous ceux et celles qui nous suivent et qui nous lisent.

LA FRANCE LIBÉRÉE

Notre site en ligne, comme tant d'autres, font partie des nombreux médias indépendants, toujours lus, écoutés, regardés chaque jour par des millions de citoyennes et citoyens.

Au-delà des différences éditoriales, les médias indépendants se retrouvent sur l’essentiel : la passion d’un journalisme libre, honnête, au service de tous les publics et à l’écoute de la société toute entière.

Il faut savoir qu'une information libre et pluraliste est la condition essentielle de la démocratie. Elle est aujourd’hui menacée par un système médiatique dominant qui nous inflige des combats stériles entre des groupes de médias puissants, les uns à la solde du pouvoir en place, et les autres à la solde de grands financiers qui détiennent la plupart des grands journaux et des chaînes de télévision. A noter que le groupe France Télévisions ainsi les chaînes de radio telle que France Info ou France Inter, servent largement la majorité macroniste, alord que ces médias devraient faire part: d'une scrupuleuse objectivité sans faille, d'autant plus qu'ils sont financés par les impôts de tous les contribuables.

Ainsi, l'information doit rester libre et les journalistes de leur côté, devraient pouvoir s'exprimer sans aucune censure sur qui que ce soit, comme ne pas subir non plus les pressions des grands réseaux sociaux ) l(écheloin international.

IMPORTANT : La France Libérée ne bénéficie d'aucune subvention publique. Il en est de même pour la quasi totalité des médias indépendants alors que les grands journaux et magazines quotidiens ou hebdomadaires jouissent aujourd'hui de gros moyens distribués par l'État français.

Merci de nous soutenir en apportant votre contribution. Quelle que soit votre participation, elle sera la bienvenue.

Pour souscrire, cliquez sur le lien suivant : JE PARTICIPE

 

.

Date de dernière mise à jour : 09/11/2021

  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.

Ajouter un commentaire