1789 - 2019 ● VI° RÉPUBLIQUE

Un peu d'histoire ...

La Bastille était une forteresse construite au Moyen Âge à l'est de Paris pour maintenir dans l'obéissance les habitants de la capitale.

Le 14 juillet 1789, une rumeur circule dans la ville selon laquelle le roi Louis XVI s'apprêterait à disperser par la force les députés réunis à Versailles pour réformer le gouvernement de la France et y introduire plus de justice. On dit aussi que des troupes massées aux abords de Paris se disposeraient à y pénétrer.

Dès le matin, quelques milliers de gens en colère s'attroupent et se dirigent vers l'hôpital des Invalides où elles s'emparent de fusils, puis vers la Bastille, censée contenir de la poudre.

La petite garnison de la forteresse, paniquée et mal commandée, fait feu sur les émeutiers avant d'être elle-même massacrée. La tête du gouverneur est brandie au bout d'une pique.

Ces violences, que le roi n'ose pas sanctionner, marquent le début de la Révolution française. Dès le lendemain, des nobles, dont le propre frère de Louis XVI prennent le chemin de l'exil.

Un an plus tard, le 14 juillet 1790, la Fête de la Fédération scelle la réconciliation du roi, des députés et du peuple. Mais cette réconciliation sera de courte durée...

C'est ainsi qu'est née la Révolution française qui s'échelonnera pendant dix longues années. Cette révolution ouvrira les portes vers les libertés publiques, la démocratie et la justice sociale.

Malheureusement, avec le temps passé et la dégradation de l'esprit républicain, rien n'est plus comme avant.

Et le véritable problème résulte des institutions de la Vème République qui ne sont plus adaptées aux intérêts du peuple.

Vers la Sixième République ...

C'est la raison pour laquelle, il faut changer le système républicain actuel. Redonner plus de pouvoir aux citoyens est une nécessité absolue.

Alors, il faut mettre en place une assemblée constituante pour réformer l'ensemble des institutions : diminution du pouvoir de l'exécutif, augmentation du pouvoir législatif et mise en place d'une commission des référendums, ce dernier comité instaurant les grandes consultations nationales.

Ce sera alors la naissance d'une Sixième République qui restituera l'autorité au peuple français.

VI° RÉPUBLIQUE