Créer un site internet
La France Libérée, lafrance libérée.fr, journal, google, bing, yahoo, msn

CAROLINE DE HAAS, décroche un contrat avec le Conseil d’État

La  de Caroline De Haas s'est vue confier une importante mission par le Conseil d'État, celle-ci consistant en une session de formation à l’égalité hommes-femmes, pour un montant de 110.000 euros, rapporte Marianne.

CAROLINE DE HAAS

Le contrat concerne le Conseil d'État, mais aussi tous les tribunaux administratifs de France : il s'agira d'organiser une formation à la lutte contre les violences sexuelles et sexistes au travail et contre les discriminations. La militante néo-féministe avait déjà organisé des formations à l'égalité hommes-femmes pour des organismes et entreprises tels que le ministère de la Culture, le groupe Le Monde ou la FEMIS ou encore la mairie de Paris.

Le Conseil d'État confirme : « Nous avons passé commande d’un certain nombre de prestations à la société Egaé. Le montant est de 110.000 euros pour former 4.000 agents de la justice administrative sur deux ans, sur l’égalité et la façon d’éviter les comportements sexistes. »

Caroline De Haas est connue pour ses violentes actions militantes

Marianne précise que dans le courriel adressé à la juridiction par la secrétaire générale adjointe du Conseil d’État, Catherine Bobo, le nom de Caroline De Haas n'est stipulé nulle part. Et pour cause : la cofondatrice d’Egaé est assez connue pour ses actions militantes, notamment pour avoir expliqué, en 2018, qu’« un homme sur deux ou trois est un agresseur », Marianne précise également que la militante n'a pas hésité à surfer « sur le mouvement #MeToo, De Haas a fait de l’égalité hommes-femmes un juteux business ». Autant de méthodes qui n'ont pas manqué de faire réagir, un membre du Conseil d'État déplorant : « On dépense de l’argent public pour rééduquer tous ces vieux mâles blancs. C’est le wokisme dans les plus hautes sphères de l’État. »

Date de dernière mise à jour : 16/02/2022

  • 1 vote. Moyenne 4 sur 5.

Ajouter un commentaire