La France libérée

Le président Macron doit-il démissionner ?

Une démission bienvenue ? De très nombreux Français y adhèrent.

Emmanuel MACRON peut-il être encore président à l'heure actuelle ? Peut-on envisager de sa part, une nouvelle candidature pour 2022 ? 

Au moment où le chef de l'État est giflé par un individu en colère, quiconque peut se demander si sa légitimité est menacée au sein même de la République. Bien évidemment, on ne peut admettre que le président de la Nation soit attaqué physiquement : Tout d'abord, il est le premier personnage de l'État et le rtespect lui est dû; ensuite, en s'en prenant directement à lui, c'est la nation entière quui est touchée et particulièrement la démocratie. Alors, s'il est hors de question de tolérer un tel geste de la part de n'importe quel citoyen, il faut aussi remettre la situation en place et considérer chaque fait à sa juste valeur. En clair, si l'agresseur doit être sanctionné pour avoir porter atteinte à la personne même du chef de l'État, il faut consiérer également que ce dernier n'est plus digne de représenter la France, un grand pays dont les présidents ont toujours été des hommes d'honneur et de bon sens, dignes d'incarner dans le Monde, nos valeurs que ce soit au niveau politique, au niveau économique et au niveau culturel. 

Emmanuel Macron a oublié tout cela : en voulant être un soi-disant président moderne et hors du temps, il a désacralisé la fonction par un comportement enfantin et stupide.

Qui aurait pu imaginer le Général de Gaulle, François Mitterrand ou Jacques Chirac se prêter à des jeux absurdes avec des youtubeurs ou à se mettre dans des positions équivoques avec des gens de la diversité aux mœurs plus que douteuses ? Macron n'a pas hésité à se mettre en scène dans un "spectacle" minable au cœur même du palais de l'Élysée, symbole incontournable de la Nation et de la République.

Ainsi, quoi qu'il en soit, la France et la République ne sont plus représentées par un chef de l'État digne de ce nom et une telle situation se traduit nettement à l'étranger où notre nation est la risée de la plupart des dirigeants des pays d'Europe et du Monde.

Au stade actuel, le président Macron devrait démissionner et ce geste serait bénéfique pour l'avenir de la France.

Que se passerait-il si tel était le cas ? Ce serait tout simple. La Constitution prévoit qu'en cas de démission ou d'empêchement définitif du président à assurer ses fonctions, la présidence par intérim revient de droit au Président du Sénat en attendant l'organisation d'une nouvelle élection présidentielle. Pendant cette période de transition, le président du Sénat règle les affaires courantes de l'État, pendant que les candidats ou les candidates organisent leur campagne électorale. A la fin de cette campagne, de nouvelles élections ont lieu selon les règles prévues par la Constitution et au final est élu le nouveau président.

Cette situation s'est déjà produite deux fois sous la Vème République : en 1969, quand Charles de Gaulle a démissionné. C'est Alain Poher, alors président du Sénat qui a effectué l'intérim. Puis en 1974, lorsque Georges Pompidou est décédé subitement, c'est encore Alain Poher qui a remplacé momentanément le président défunt en attendant que Valéry Giscard d'Estaing soit élu président de la République face à François Mitterrand.

Et, faut-il le souligner, ces élections anticipées n'ont apporté aucune perturbation dans la gestion de la France et la stabilité de la République.

Aussi, pour le bien de la démocratie et l'avenir de notre Pays, la démission d'Emmanuel Macron ne pourrait être que bénéfique pour la durabilité de notre démocratie et pour l'avenir de nos concitoyens.

Vous trouverez ci-dessous une pétition réalisée auprès des Français et des Françaises concernant la démission du président Macron. Pour des raisons qui sont propres à chacun, certains citoyens et citoyennes n'ont pas voulu participer à cette requête, soit par précaution ou retenue, soit par simple soutien au chef de l'État, considération que ce dertnier avait toute légitimité. 

PÉTITION par M. LUCCHESI

Bonjour,

Vous êtes tous au courant que le Président de la République française est Emmanuel Macron. Un pays composé de 67,2 millions d’habitants selon les derniers chiffres, considéré comme une démocratie.

Mon problème, qui est celui de plusieurs millions de personnes, je pense, c’est que notre Président a été élu avec 16 % des électeurs, sans compter le grand nombre de personnes qui ont voté EM pour faire barrage au FN. Est-il normal dans une démocratie, qu’un président valide ou précède des lois et réformes concernant 100 % du peuple, alors que seulement 16 % ont voté pour lui ?

Je sais que ça impliquerait de grands changements, et que ça peut décourager ou faire peur à certains d’entre vous. Mais laisser une injustice se dérouler « par peur », fait-il de nous un peuple réellement libre ? Oui je suis contre les mesures qu’il prend, oui je pense qu’un président doit contenter plus de 50 % de la population (100 % l’idéal).

Le sens même d’une démocratie, pour moi c’est que le peuple incarne le pouvoir à travers ses représentants. Un représentant englobant seulement 16 % de l’ensemble des électeurs, est-il représentatif d’un peuple entier ?

Vu l’importance du sujet, certains vont trouver que mon explication est peut-être un peu brève. Avons-nous réellement besoin de disserter des années pour comprendre la base du problème ?

Je sais que pour résoudre mon problème, j’aurai autant de chances de gagner à l’euro million. C’est pour ça que j’appelle à un maximum de signatures / partages, etc. Afin de tourner la chance en légitimité.

Si nous réunissons plus de 50 % des électeurs, sachant que 84 % de l’ensemble des électeurs n’a pas voté pour Emmanuel Macron, nous obtiendrons justice. À moins que même après avoir réuni un si grand nombre de Français, le Président décide de ne pas se plier à la volonté des Français, cela nous prouverait que le peuple n’est pas souverain. N’oubliez pas que c’est un sujet très important, notre gouvernement décide des guerres sans nous interroger, décide d’armer des pays et tout le reste.

J’espère que cette pétition aboutisse à quelque chose, je vous en remercie d’avance.

Restons tous unis, quels que soient notre religion, nos origines, notre orientation sexuelle, notre milieu social, etc.. Nous sommes tous concernés !

Pour participer à cette pétition cliquez ,sur le lien suivant :

    JE PARTICIPE À LA PÉTITION    

EMMANUEL MACRON

 

 

 

 

  • 1 vote. Moyenne 4 sur 5.

Ajouter un commentaire