PRÉSIDENTIELLES 2022 : pour qui voter ?

Macron et LREM nous ont démontré comment des gens hors sol sont capables de tout rater.

De la résolution de la crise des gilets jaunes qui aurait pu se régler en 24 heures mais pas par des malentendants, à la gestion de la crise sanitaire qui a été un enchaînement de mensonges et d'erreurs, en passant par l'école, la gestion des violences, et l'aveuglement sur une immigration où ce sont les migrants qui décident de qui peut venir.

Quatre ans de purgatoire pour la France, en souhaitant que la cinquième année ne soit pas l'enfer.

Normalement toutes ces insuffisances devraient conduire à ce que le pouvoir actuel ne soit pas reconduit, et à un vote de rejet massif.

On entend de plus en plus la rumeur du TSM « tout sauf Macron » enfler. Nombre de ceux qui ont voté pour lui par espoir ou par défaut jurent mais un peu tard qu'on ne les reprendra plus. Attention , les latins disaient « bis repetita placent »

Prévision 25% 

Alors c'est décidé, exit Macron ? prudence,  rien n'est moins sur !

Car il y a un MAIS, et un mais et de taille. Quelles sont les forces de propositions en face suffisamment crédibles pour assumer ce changement ?

A 1 an pile des échéances, elles sont déjà identifiables, on peut en faire l'analyse même si dans cette opposition, une divine surprise est encore possible. Cette surprise venant sûrement de la droite, puisque la gauche arrive au combat exsangue, concrètement divisée et désarmée.

--- Commençons par Marine le Pen. Première force d'opposition indiscutable, cette fois plus que jamais.

Certains y croient ou font semblant d'y croire.

Arnaud Montebourg, pronostique en 2022 une victoire de la cheffe du Rassemblement National face à Emmanuel Macron. « Détesté parce qu'il est arrogant », le chef de l'État et ses « politiques oligarchiques » ne constituent plus selon le socialiste un « rempart » contre Marine Le Pen mais au contraire « la mettront au pouvoir. » 

Les analyses du rassemblement national et ses propositions sur le régalien font pratiquement consensus, dans une France majoritairement à droite. Environ deux tiers des Français sont d'accord en ce qui concerne le contrôle de l'immigration, la fin du droit du sol, l'arrêt du regroupement familial, le durcissement de la justice, la défense de l'identité et la nécessité de l'assimilation. Sur la part de souverainisme et de ré industrialisation, tous les partis sont dans la même analyse peu ou prou.

Il y a cependant un problème particulier au Rassemblement National qui fait qu'il n'a été qu'un parti de premier tour que tous les concurrents rêvent d’affronter au second tour en vertu du sempiternel ''front républicain''

C'est un parti qui n'a pas à ce jour, d'alliances veritables pour le second tour.

Alors si se reproduit un duel Marine Le Pen / Emmanuel Macron, je ne crois pas que les forces de rejet supplantent celles du manque d'alliance. Elle sera en principe battue.

Macron fera tout pour favoriser la présence du rassemblement national au second tour, à condition qu'il y soit lui même, bien sur, ce qui est toujours possible..

Prévision 26%

--- Dupont Aignan

On lui prédit un score honnête mais faible, dans la moyenne de ses scores précédents. il ne manque ni de bonne volonté, ni de conviction, mais il n'arrive pas à captiver les électeurs. Un charisme souffreteux et un positionnement proche du RN. Les gens préféreront l'original à la copie , il sera une force d'appoint. Il sera encore une fois, une force d'appoint.

Prévision 6%

--- Les LR avec pour l'instant en figure de proue Xavier Bertrand .

Pas assez LR, pas assez à droite , et un charisme, même si on ne peut pas dire que ce soit celui d'une huître, qui n'est pas enthousiasmant.

Le LR n'a pas trouvé son chevalier fringant et conquérant. On pensait, on rêvait Baroin, mais il est en réanimation, pas partant pour l'instant. Face à Macron il faut un homme solide, et dont le programme soit sur de nombreux points inspiré de celui de Marine Le Pen, en phase avec la volonté populaire. Une droite molle, une gauche hésitante, le poste est brillamment occupé « en même temps » par le président actuel.

Prévision 15%

---Mélenchon, le politique suicidaire. Il était à la porte du succès en 2017. Ses frasques, ses déclarations abracadabrantesques et surtout ses positions à odeur de souffre islamique successives ont miné son image présidentielle.

On ne peut demander son appui au peuple, si on se positionne de façon radicale contre sa volonté et ses désirs. On s'isole, on s'éloigne, on se retrouve seul. Incompréhensible ! Chez qui vont aller les voix qui ne se porteront pas cette fois sur lui au premier tour ? Et au second tour ? Mystère, mais dont le résultat peut changer la donne.

Mélenchon jure qu'elles n'iront pas sur Macron. Je pense qu'elles iront grossir l'abstention au second tour.

Prévision 11%

--- Les verts qui ont montré leur vrai visage,

À Lyon, Bordeaux, Strasbourg, villes de culture, l’élection des verts en mars 2020 a semé un sérieux trouble.

Entre l'arbre mort, le tour de France, la mosquée de Strasbourg, les enfants qu'il faut priver de rêves, l'escrologie se met les populations à dos , et va payer cher sa dictature écologique.

Jadot est pour l'instant dans une fourchette très basse, fourchette qui risque de perdre encore quelques dents si ses compagnons ne retrouvent pas la raison. Mais il sera difficile d’effacer les graves maladresses commises, les français ont de la mémoire, et certains vont s'employer à la rafraîchir.

Prévision 6%

Alors, le TSM qui semble une évidence, risque de ne pas se produire. Le Macroséisme trouve sa force dans la faiblesse de l'opposition.

Personne ne veut du duel Emmanuel Macron / Marine Le Pen, mais il semble inévitable comme une fatalité.

Ménard, Zemmour, Onfray ont raison, la droite est majoritaire , et une union des droites serait une certitude de victoire, mais elle paraît impossible à défaut d'une incarnation sérieuse et rassembleuse du projet.

Certains pensent à ZEMMOUR, mais il faudrait un alignement des planètes exceptionnel, un Big Bang très hypothétique même si une majorité de français épousent une grande partie de ses positionnements.

Les Français pensent que la décadence de la France est le résultat de la médiocrité de ses dirigeants successifs récents. Sans remonter à Napoléon, il pensent à De Gaulle, Pompidou, Giscard, Mitterrand.

Il est à craindre que cette décadence se poursuive inexorablement. L'homme providentiel s'il existe, n'est pas pressé de se manifester.

Peut-être pense-t-il qu'il est trop tard ou peut être est il effrayé par l’ardeur de la tâche qui attend l’heureux élu dans un redressement du pays sans égal depuis 1945 venant s’ajouter aux innombrables problèmes graves de sécurité et d’identité et à la nécessité de rassembler des Français passablement éparpillés, dans une France communautarisée.

TOUT SAUF MACRON

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire