Créer un site internet

SCANDALE en Ukraine : le ministre des Armées cité dans une lourde affaire de corruption portant sur 326 millions d’euros

Moins d’une semaine après le limogeage de Vasyl Lozinskyi, ex numéro 2 du ministère ukrainien des infrastructures, c’est au tour du ministre de la Défense (des Armées), Oleksii Reznikov, d’être secoué par une révélation concernant un détournement de 326 millions d’euros. Le ministre dément et dénonce une campagne de diabolisation contre lui.

Une mauvaise nouvelle pour Zelensky dont le gouvernement a récemment été secoué par un grave scandale de corruption impliquant une haute autorité. Et le scandale s’étend désormais à une personnalité clé du gouvernement : le ministre de la Défense en charge de l’une des opérations militaires les plus cruciales du pays.

OLEKSII REZNIKOV

C’est du moins ce qu’a révélé, ce 23 janvier, le média Politico. En effet, d’après cette source, le ministre ukrainien de la Défense, Oleksii Reznikov, est actuellement sous le feu des critiques dans un contexte houleux marqué par une guerre sans merci contre la corruption qui gangrène ce pays d’Europe de l’Est.

Politico nous apprend ainsi que le scandale dans lequel le ministre de la Défense est impliqué concerne la surfacturation des prix d’achat de rations destinées à alimenter les troupes au front. Une affaire qui défraie la chronique en Ukraine quelques jours seulement après le limogeage du vice-ministre des infrastructures pour détournement de deniers publics.

A en croire la source, l’affaire porte sur le montant de 326 millions d’euros. Le nom du ministre ukrainien de la Défense n’apparaît pas dans les contrats signés. Toutefois, les journalistes et les organisations de lutte contre la corruption dans ce pays estiment que sa promesse de lutter contre la corruption engage directement sa responsabilité.

Ainsi, alors que l’enquête suit son cours, les journalistes et activistes, qui n’ont cessé de dénoncer la corruption dans ce pays, appellent à faire la lumière sur tous les scandales qui secouent l’Ukraine, ne serait-ce que pour donner à ce pays une bonne image auprès de ses partenaires internationaux.

« L’Ukraine a désormais une opportunité pour montrer que nous ne sommes pas comme la Russie où le blanchiment d’argent fait rage. Si un mec veut nous voler des millions d’euros durant cette guerre, au moment où notre économie dépend à 60% de l’aide européenne, nous devons l’arrêter », confie Yurii Nikolov, journaliste d’investigation et l’un des premiers à avoir révélé cette affaire.

D’après Politico, Yurii Nikolov avait cessé ses enquêtes sur les activités du régime depuis le début de la guerre afin de ne pas donner une mauvaise image au gouvernement de Zelensky. Mais, c’est l’été dernier qu’il a repris ses révélations après avoir été contacté par des sources proches du gouvernement qui l’ont notifié de l’existence de pratiques douteuses au niveau du ministère de la Défense.

Il faut dire que cette affaire intervient dans un contexte assez compliqué pour Zelensky dont le gouvernement est souvent pointé du doigt pour des faits liés à la corruption. D’ailleurs, tout récemment, un certain Vasyl Lozinskyi, numéro 2 du ministère des infrastructures, a été limogé pour avoir détourné 400 000 dollars.

Un limogeage largement médiatisé qui a fait sortir Zelensky de ses gonds. Ainsi, dimanche dernier, dans une allocution adressée aux Ukrainien, le président ukrainien a promis de déclarer une guerre sans merci à la concussion.

La Rédaction et Cheikh Dieng

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 24/01/2023

  • 1 vote. Moyenne 4 sur 5.

Ajouter un commentaire