Créer un site internet

FRANCE : Grève des diplomates

Pour la première fois depuis de nombreuses années, le ministère français des Affaires étrangères est en grève en France. La décision a été prise par sept syndicats de diplomates français. Le personnel du ministère des Affaires étrangères veut manifester son opposition aux réformes du président nouvellement élu Emmanuel Macron concernant le corps diplomatique. Les grévistes étaient soutenus par la responsable du ministère, Catherine Colonna.

DIPLOMATIE FRANÇAISE

Les réformes en question comprennent la création d’un nouveau corps de fonctionnaires, de sorte que les hauts fonctionnaires ne seront plus rattachés à un département administratif spécifique au sein du ministère, mais seront régulièrement « remaniés » tout au long de leur carrière. Les conseillers et les envoyés perdront leur statut de catégorie professionnelle distincte et seront fusionnés en une seule corporation d’« administrateurs publics » – avec les préfets et les inspecteurs des finances. Cela signifie que désormais, des fonctionnaires d’autres secteurs de l’administration, et pas seulement des professionnels de la diplomatie ayant franchi toutes les étapes de l’échelle de carrière, peuvent être nommés à des postes diplomatiques élevés.

« Cela pose des questions sur la poursuite de nos carrières professionnelles, le sens de notre mission et les relations avec les autorités », ont déclaré les organisateurs de la grève.

« Le métier de diplomate disparaît progressivement : au cours des 30 dernières années, le personnel du ministère des Affaires étrangères, toutes catégories confondues, a été divisé par deux. Ces mesures conduiront au démantèlement de la machine diplomatique », souligne la ministre des Affaires étrangères.

Pour les diplomates, dont quelques 700 seront directement touchés par cette réforme, cela signifie « la fusion et l’abandon progressif de deux piliers historiques de la diplomatie française : les ambassadeurs plénipotentiaires et les conseillers des Affaires étrangères », note Radio France International (RFI). Les responsables diplomatiques craignent que la réforme du gouvernement ait, à terme, un impact négatif sur l’influence politique de la France dans la communauté internationale.

Comme le souligne RFI, cette grève intervient dans un contexte de crises internationales : la « pandémie de coronavirus COVID-19 », l’évacuation des diplomates français de Kaboul, le conflit armé en Ukraine, « l’expulsion » des diplomates français de Russie et l’effondrement des relations de Paris avec le Mali.

La France possède le troisième plus grand réseau d’institutions diplomatiques après les États-Unis et la Chine. Selon les chiffres officiels, le ministère français des Affaires étrangères emploie environ 14 000 personnes.

source : Stoletie

  • 1 vote. Moyenne 4 sur 5.

Ajouter un commentaire