Créer un site internet
La France libérée

L'insécurité en hausse dans les gares françaises

Les informations qui vont suivre soulignent une forte augmentation de la délinquance dans la plupart des gares françaises et ce sont à partir de divers documents officiels que ,l'on a pu constater ce phénomène qui a fortement grandi en quelques mois.

Cependant, il faut préciser ici que la criminalité dans les gares à toujours existé, en particulier dans le sud de la France, comme notamment dans les gares de Marseille, Nice, Avignon et Nîmes pour n'en citer que quelques-unes. Ainsi, le vol de bagages ou de portefeuilles par des pickpockets adroits a toujours été omniprésent dans les halls des grandes gares où les annonces de la SNCF répétées et très courantes restent toujours d'actualité pour se prémunir les voyageurs contre ces incivilités.

Mais depuis quelques années, sont apparues des agressions d'un niveau nettement supérieur avec des vols précédés de grande violence, les malfaiteurs n'hésitant pas à frapper leurs victimes pour s'emparer de leurs biens. Sans oublier non plus les viols de femmes ou de jeunes filles perpétrés sur un quai de gare, parfois devant des voyageurs indifférents qui préfèrent s'écarter pour éviter de voir ces scènes horribles et d'intervenir auprès de la police.. A titre d'exemple, je citerai l'agression sexuelle d'une jeune femme d'origine suédoise, violée par trois individus sur l'esplanade de la gare Saint-Charles à Marseille, en pleine journée, au milieu des passants impassibles et à proximité de la station de taxis où les chauffeurs semblaient s'amuser d'une telle scène. Horreur ! 

Enfin, quoi qu'il en soit, à l'heure actuelle, il vaut mieux éviter une attente dans les gares avant de prendre son train. le risque est bien présent d'autant plus qu"aujourd'hui, la vie même des usagers est en jeu quand certains détraqués foncent sur une personne pour la poignarder dans un accès de folie indescriptible. 

Souvenez-vous ! C'est la tragique destinée de Laura et Mauranne en gare de Marseille le dimlanche 1er octobre 2017. Ce jour-là, Laura, une jeune fille de Rilleux-la-Pape était venue rendrer visite à sa cousine Mauranne demeurant à Marseille. Les deus jeunes filles qui étaient très complices périront sous les coups d'un voyou qui du reste, ne sera jamais condamné. Lamentable et sans commentaire ! ... 

Pierre Reynaud

LAURA  ET MAURANNE

__________________________________________________________________________________________________________________________________

EXCLUSIF – Des documents confidentiels montrent une explosion des atteintes aux biens et aux personnes dans de nombreuses gares, avant la crise du Covid-19. 

Particularités : La région PACA : + 72% de violences volontaires, + 62% d’atteintes sexuelles

GARE DE MARSEILLE

Les documents, présentés lors d’une table ronde consacrée à la sûreté des transports les 25 et 26 juin 2020, établissent l’évolution des «actes» relevés par la direction de la sûreté de la SNCF. Ils montrent une flambée générale des nuisances avant le confinement, avec une augmentation globale de 59% en 2019, et 23.685 faits relevés dans les gares, connexions et TER. Le Figaro a contacté l’entreprise, qui n’a pas souhaité réagir.

Les actes évoqués sont constitués de l’ensemble des atteintes et vols. Ils peuvent aller du fait de fumer illégalement, des «souillures» (urines, etc.) ou des crachats, aux violences. Les atteintes aux personnes constituent d’ailleurs une catégorie préoccupante, ayant augmenté de 40% avec 2.233 faits relevés en 2019. 1.158 injures, outrages et menaces contre les personnes étaient ainsi constatés en 2019. De même, 259 faits de violence volontaire (+72%) et 97 atteintes sexuelles étaient également perpétrés (+62%), soit presque un fait par jour en regroupant ces deux catégories. Et ceci, sans compter les vols avec violence ou sous la menace (78 actes en 2019, +16%). Pour les atteintes aux personnes en général, les agents de la SNCF constituent 57% des victimes. Enfin, une catégorie est consacrée au risque terroriste : 15 «menaces d’attentat» étaient signalées en 2019, et 276 procédures pour objet abandonné, des chiffres en légère hausse.

Des gares de villes «tranquilles» désormais en proie aux nuisances

Les documents établissent également un palmarès des gares les plus touchées par l’augmentation de cette délinquance et des incivilités. Avec une hausse de 156% des faits (921 relevés), c’est la gare de Nice-Saint-Augustin, près de l’aéroport, qui évoluait le plus négativement en 2019… Mais la palme des nuisances revenait à la gare de Nice-Ville (centre), avec 6128 faits (+63%), devant Marseille Saint Charles (4273 faits, +87%). Inquiétant également, des gares de villes considérées plus «tranquilles» enregistraient également des hausses significatives, comme Cannes (2128 faits, +52%), Antibes (1271 faits, +95%) ou Mouans-Sartoux (547 faits, +123%).

  • 1 vote. Moyenne 4 sur 5.

Ajouter un commentaire

 
×