Créer un site internet

Le parlement algérien a accordé au président du pays le droit de déclarer la guerre à Israël

Dans un geste significatif, le Parlement algérien a officiellement autorisé le Président, par un vote à la majorité, à entrer dans le conflit pour soutenir Gaza si nécessaire. 

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Cette décision intervient en réponse à l'escalade des massacres israéliens contre la population palestinienne dans la bande de Gaza assiégée.

Le Parlement algérien a apporté son plein soutien au Président Abdelmadjid Tebboune, l'autorisant à intervenir dans le conflit en réponse à l'escalade des attaques israéliennes sur Gaza si nécessaire.

Alors que les protestations contre les crimes commis par le régime sioniste dans la bande de Gaza prennent de l'ampleur dans le monde entier, les membres du Parlement algérien ont officiellement autorisé le président du pays à entrer en guerre contre le régime sioniste si cela s'avérait nécessaire.

La séance de vote s'est déroulée alors que les députés scandaient des slogans de soutien au peuple palestinien et aux groupes de résistance.

L'Algérie est le premier pays arabe dont le parlement autorise et légitime officiellement les forces armées du pays à déclarer la guerre à l'entité sioniste pour soutenir la nation opprimée de Palestine.

De nombreux experts estiment que si l'Algérie entre en guerre directe avec Israël, le détroit de Gibraltar deviendra dangereux pour les alliés du régime sioniste.

La Rédaction 

Date de dernière mise à jour : 03/11/2023

  • 9 votes. Moyenne 4.8 sur 5.

Ajouter un commentaire

 
×