UKRAINE : En marche vers la troisième guerre mondiale

Au 66ᵉ jour de la guerre, le contexte n’est pas à la désescalade. Bien au contraire. Tous les ferments d’une troisième guerre mondiale sont désormais réunis. La WW3 comme on dit sur les réseaux sociaux pour  »World War 3 » est dans tous les esprits.
La Russie poursuit ses bombardements sur l’Ukraine. La piste de l’aéroport d’Odessa a été pilonnée, ce samedi 30 avril 2022. L’aciérie d’Azovstal, à Marioupol, où sont terrés des centaines de militaires, notamment ceux du 
bataillon d’Azov, est toujours assiégée. Une vingtaine de civils ukrainiens, des femmes et des enfants, ont cependant pu être libérés.

3 ÈME GUERRE MONDIALE

La France envoie des armes

Dans ce climat de tension exacerbée, le président ukrainien Volodymyr Zelensky demande toujours aux occidentaux des armes sophistiquées pour combattre les troupes russes. Le président américain lui a répondu favorablement. Il a demandé un crédit de 33 milliards de dollars au congrès dont 20 Mds pour l’armement. De quoi faire sauter la moitié de la planète.
De nombreuses capitales européennes, membres de l’OTAN, ont également envoyé des armes lourdes et des munitions à Kiev. Ce samedi, après un entretien téléphonique entre Macron et Zelensky, le président français a assuré son homologue de sa volonté de rétablir la souveraineté de l’Ukraine. Il a promis l’envoi d’armes et d’équipements divers. En commentant son entretien avec le président Ukrainien, Macron a souligné : « Je pense qu’il faut continuer sur ce chemin. Avec toujours une ligne rouge, qui est de ne pas entrer dans la cobelligérance ». Quelle ligne rouge?

Poutine et Lavrov

Dans un discours remarqué, mercredi à Saint-Pétersbourg, Vladimir Poutine a « mis en garde » les autres pays qui s’opposeraient à « l’opération militaire spéciale » menée en Ukraine. Sans évoquer directement l’utilisation de l’arme nucléaire, mais en laissant planer le doute.
Deux jours plus tard, c’est le chef de la diplomatie Russe, Sergueï Lavrov qui « exhorte l’OTAN de cesser d’armer Kiev ». Il évoque clairement de « danger réel » d’une troisième guerre mondiale.

La Chine sort du silence

Mais ce sont surtout les propos sans ambiguïté du porte-parole du ministère des Affaires étrangères chinois qui retiennent l’attention. Au cours d’une conférence de presse télévisée, Wang Wenbin a mené une charge inhabituelle contre les États-Unis.
« Les États-Unis prétendent maintenir le rôle central de la Charte des Nations-Unies, dit-il, mais il est clair pour tout le monde que les États-Unis font tout le contraire. Lorsque le Conseil de sécurité des Nations-Unies a refusé d’autoriser le recours à la force par les États-Unis en République fédérale de Yougoslavie, en Irak, en Syrie et dans d’autres endroits, les États-Unis et l’Otan ont ignoré l’ONU, ont mené des guerres et se sont engagés dans une ingérence gratuite contre des États souverains. »

« Les États-Unis prétendent respecter les droits de l’Homme, mais les guerres d’agression lancées par les États-Unis et leurs alliés dans des pays comme l’Afghanistan et l’Irak ont tué plus de 300 000 civils et fait de plus de 26 millions de réfugiés. Pourtant, personne n’est tenu pour responsable des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité. Les États-Unis ont même annoncé des sanctions contre la Cour pénale internationale qui enquêterait sur les crimes de guerre de l’armée américaine. »

« Les États-Unis affirment s’opposer à la coercition économique, mais ce sont justement les États-Unis qui ont inventé la “diplomatie coercitive” et qui excellent dans l’art de contraindre les pays, qu’ils soient grands ou petits, lointains ou proches, amis ou ennemis. L’embargo et les sanctions imposés à Cuba ont duré un demi-siècle et les sanctions imposées à l’Iran sont en place depuis 40 ans. Lorsqu’il s’agit de poignarder dans le dos leurs alliés tels que l’Union européenne et le Japon, les États-Unis n’ont jamais hésité, comme nous l’avons vu à plusieurs reprises. »

Si une troisième guerre mondiale devait éclater, on sait désormais dans quel camp se rangerait la Chine.

Marcel Gay

Date de dernière mise à jour : 01/05/2022

  • 1 vote. Moyenne 4 sur 5.

Commentaires

  • Allegre
    • 1. Allegre Le 03/05/2022
    La troisième guerre mondiale est en route et tout le monde s'en fout. Les gens ont plus peur du Covid que des bombes.

Ajouter un commentaire