La POLICE est-elle devenue macroniste ?

La police aurait-elle changé de camp ? A l’origine, au service des citoyens pour défendre la société et la République, est-elle désormais au service du macronisme au détriment des populations ?

Le présent article ne présente aucune longueur de texte et peut être lu rapidement. Il a été conçu ainsi de manière que tout le monde puisse en prendre connaissance en moins de quatre minutes, ce qui évite donc une lassitude possible dans la lecture du message. L'article en question est très important car il pourrait expliquer l'étonnant laxisme des pouvoirs publics n'agissant nullement pour rétablir l'insécurité permanente qui gangrène au quotidien la vie des Français.

POLICIERS ÉTATS TOTALITAIRES

Chaque citoyen peut constater depuis plusieurs mois en particulier, que les agressions se multiplient partout en France, les voyous s’attaquant à qui que ce soit, mais surtout agressant les personnes âgées qui sont les premières victimes d’une délinquance notoire, bien installée sur le territoire de nos villes et de nos provinces.

Chaque jour, à chaque heure pour ne pas dire, plusieurs fois par heure, ce sont des gens de tous âges qui sont visés par des bandes d’individus de plus en plus jeunes (souvent des mineurs qui ont à peine 14 ans) qui n'hésitent à voler, piller, massacrer, violer, et même tuer, dans des conditions inadmissibles, ignobles, parfois aussi barbares.

Ces faits de société font la une des médias, journaux, réseaux sociaux et émissions de TV, avec de multiples interventions de journalistes, de chroniqueurs, de sociologues, de personnalités politiques mais aussi de policiers, tous constatant la dégradation galopante qui pourrit la société et qui transforme les villes en ghettos de trafics, installant ainsi  une insécurité croissante nuit et jour dans n’importe lieu du pays, que ce soit dans les grandes agglomérations ou aussi maintenant dans les zones rurales dévastées par la délinquance.

Devant un tel désastre, que fait le gouvernement ? Que fait Monsieur Gérald Darmanin, supposé ministre de l’Intérieur qui se contente tout simplement d’organiser l’expulsion un imam salafiste devenu introuvable par ailleurs ?

Au delà de l’incapacité du ministre précité à trouver les vraies solutions pour rétablir l’ordre public, il y a aussi l’inaction des forces de l’ordre et notamment celle de la police dont l’inefficacité n’est plus à démontrer.

Evidemment, il est facile de comprendre que les policiers aient du mal à arrêter les bandes de voyous en exercice, par manque d’effectifs et par manque de moyens. Ces policiers sont aussi la cible des truands dont la plupart ne sont jamais condamnés ou si peu. Comme ces truands jouissent d’un  boulevard  pour commettre leurs méfaits et leurs crimes, ils s‘en prennent désormais aux forces de l’ordre, en les agressant avec violence, essayant même de les tuer dès qu’ils en ont l’occasion.

Face à un tel chaos, certains policiers représentant leurs syndicats, viennent sur les plateaux de télévision, exprimer leur indignation et leur colère totalement légitime par ailleurs. Mais après ces nombreux discours aussi intéressants soient-ils, que se passe-t-il in fine ? RIEN !

Le gouvernement n'agit pas et la situation se dégrade tous les jours, avec le risque prochain d’une guerre civile qui plongerait la Nation dans la révolution et le SANG.

Dans un tel contexte, on ne comprend plus du tout le comportement de la police et plus généralement des forces de l’ordre. Des policiers et des gendarmes sont blessés, tués parfois, et la POLICE NE SE RÉVOLTE PAS !

Pourquoi cette même police n’adresse-t-elle pas au ministre de l’Intérieur un ULTIMATUM menaçant l’État de ne plus le servir si ce dernier continue d’accepter la criminalité galopante comme un simple fait divers ?

La police doit se faire respecter : d’une part, par tous les citoyens, sans aucune exception, et d’autre part, par les institutions de l’État, en particulier par le ministère de l’Intérieur et le ministère de la Justice.

Dans l’intérêt des citoyens comme dans l’intérêt de la démocratie et de la République, la POLICE et plus généralement l’ensemble des forces de l’ordre, doivent démontrer leur autorité et faire preuve de leur détermination pour enrayer les drames quotidiens que vivent les populations françaises. Et d’une manière plus large, ils peuvent imposer au pouvoir en place leur volonté d’en découdre avec le grand banditisme et les hordes de voyous qui envahissent l’espace public.

Si la police continue à baisser les bras et si elle reste en retrait du combat pour la paix nationale, on pourra considérer alors que cette même police est au service exclusif de l’État macroniste, la rendant complice des agissements délictueux du gouvernement de la France.

Alors, dans ce cas de figure, chacun pourra constater alors que la dictature macroniste est bien en place, confortée par un système policier similaire à tous ceux installés dans les États totalitaires.

Louis de Sauvan

  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.

Commentaires

  • momo
    • 1. momo Le 18/09/2022
    La police, je m'"en fous
  • Maurice
    • 2. Maurice Le 18/09/2022
    La police ne fait pas bien son travail. Pendant le covid, j'ai oublié mon masque. Du coup : 135 euros. Mon boulanger s'est fait braqué dans son magasin. On lui a pris toute sa recette. Les voleurs ont été arrêté. Après 2 h au commissariat, on les a relaché. Le lendemain, ils braquaient un tabacs. Repris, ils ont été à nouveau relaché. Pourquoi : tous des mineurs : 15 à 17 ans.
  • Gérard
    • 3. Gérard Le 18/09/2022
    Je suis un ancien policier. Je connais les problèmes. ils sont très anciens. Déjà sous Mitterrand, rien ne fonctionnait bien. Le problème c'est la déliquance et surtout les trafics de drogue.
  • Gisèle Long
    • 4. Gisèle Long Le 18/09/2022
    La police n'a pas les moyens, Je n'accuse pas la police. C'est Macron qui est responsable des agressions et des crimes.
  • Simon Parlier
    • 5. Simon Parlier Le 18/09/2022
    Il est vrai qu'il est difficile de comprendre le comportement de la police. Les policiiers se plaignent toujours à la TV et en fait, ils ne font rien. L'Etat se fout d'eux et ils contineutn à, servir l'Etat. Bizarre non ?

Ajouter un commentaire