Un thriller pour Notre-Dame ? Bientôt au cinéma

Voici une annonce que je rapporte dans cet article et qui me vient de l’un de mes amis, metteur en scène et réalisateur de longs métrages bien connu dans le milieu artistique. Je ne dévoilerai pas son nom ici, car le cinéaste souhaite garder l’anonymat pour l’instant. En fait, dès le début du mois de juillet, les premières scènes du film devraient être tournées en studio et en extérieur, le temps de mettre en place les décors et les lieux retenus pour le tournage.

Pour faire court, j’ai eu le privilège de lire le synopsis dont le sujet du futur film s’inspire largement de l’incendie de Notre-Dame de Paris et des causes supposées de ce drame.

En clair, pour résumer, un lundi d’avril en fin de journée, un incendie gigantesque se déclare sous les toits de la cathédrale. Quelques jours avant, des habitants du quartier auraient aperçu quelques va-et-vient étranges dans l’environnement du monument, mais rien de bien inquiétant, quand on sait que la capitale est la ville aux aspects les plus insolites et les surprenants. Alors que les pompiers luttent contre les flammes qui envahissent une grande partie de l’édifice, une enquête est ouverte immédiatement afin de déterminer les premières causes possibles de l’incendie. Mais très vite, les investigations sont interrompues, un communiqué officiel indiquant que le brasier est simplement d’origine accidentelle et que toute piste criminelle est définitivement écartée.

Mais, une telle décision ne satisfait pas tout le monde. Une association se revendiquant des « Amis de Notre-Dame » veut connaître la vérité et s’engage dans une contre-enquête avec l’aide d’un ancien policier de haut niveau, fin limier connu et reconnu et, en l’occurrence, reconverti en détective.

Au fil des investigations, des éléments troublants viennent s’ajouter à l’ambiance déjà délétère qui règne autour de la tragédie. De nombreuses questions se posent et s’amoncellent : Pourquoi l’enquête était déjà bouclée 2 heures après le sinistre ? Pourquoi au soir du drame, la souscription s’est ouverte immédiatement à grands renforts d’annonces sur les médias ? Pourquoi, les grandes fortunes ont-elles réagi instantanément comme si elles avaient été dans l’attente de l’incendie ? Pourquoi un tel déchaînement de passion de la part de l’État laïque pour un monument religieux alors même que les représentants du culte restaient plutôt discrets ? Pourquoi un chef d’État abandonne-t-il tous les problèmes politiques pour se consacrer uniquement à Notre-Dame ? Pourquoi … pourquoi … pourquoi ?

Ainsi, l’association des amis de la cathédrale arrive enfin à pouvoir localiser et dénoncer les responsables du déplorable sinistre. Non sans mal !

Inutile de vous dire que le dénouement du film sera inattendu et particulièrement saignant …

Mais pour l’instant, attendons sa sortie prévue au début de l’automne. La surprise sera de taille. Sauf si la censure macronienne vient interdire sa diffusion en salles.

En attendant, réfléchissons bien ! Mais ATTENTION ! Le film n’est qu’une simple fiction ! À considérer donc comme une banale histoire de cinéma.

Et comme dit le proverbe : "Toute ressemblance avec des faits réels, ne serait que pure et fortuite coïncidence".

Pierre Reynaud

NOTRE-DAME DE PARIS EN ENFER


 

×