Créer un site internet

Guerre Hamas – Israël : Le chef d’Al Jazeera à Gaza perd encore deux neveux dans des frappes israéliennes

L’offensive israélienne a déjà fait plus de 23.000 morts à Gaza

Le bilan s’alourdit dramatiquement.

Deux nouveaux membres de la famille du chef du bureau d’Al Jazeera à Gaza, Waël Dahdouh, ont été tués ce lundi. Une frappe israélienne a touché le véhicule de ses deux neveux à Rafah, dans le sud du territoire, ont annoncé le ministère de la Santé du Hamas et des proches. Une troisième personne est décédée.

Le journaliste a perdu une grande partie de sa famille depuis le début du conflit.

Mohammed (30 ans) et Ahmed Dahdouh (26 ans), respectivement comptable et ingénieur selon un proche, avaient fui le nord du territoire palestinien pour rejoindre le secteur de Rafah il y a deux semaines. Waël Dahdouh avait déjà perdu l’un de ses fils, Hamza, journaliste lui aussi, dimanche. Fin octobre, une frappe israélienne avait également coûté la vie à son épouse, un autre de ses fils, sa fille et son petit-fils.

Hamza Dahdouh a été tué avec son confrère Moustafa Thuraya dans une frappe sur leur voiture dans le sud du territoire palestinien, pilonné sans répit par les forces israéliennes en représailles aux attaques du Hamas le 7 octobre. Un troisième journaliste, Hazem Rajab, avait été gravement blessé.

L’armée israélienne avait déclaré à l’AFP avoir « frappé un terroriste qui pilotait un appareil volant représentant une menace pour les troupes », ajoutant être « au fait des informations selon lesquelles, au cours de la frappe, deux autres suspects qui se trouvaient dans le même véhicule avaient aussi été touchés ». Après la mort de ses deux journalistes, Al Jazeera a accusé Israël de « cibler » les journalistes palestiniens à Gaza.

La Rédaction

 

Date de dernière mise à jour : 08/01/2024

  • 6 votes. Moyenne 4.9 sur 5.