Guerre en Ukraine : la situation s’est « détériorée » avertit le chef de l’armée ukrainienne...

La Russie « attaque activement tout le long de la ligne de front, elle remporte des succès tactiques dans certains secteurs », a déclaré le général ukrainien Syrsky.

L'armée ukrainienne poursuit sa contre-offensive dans le Sud

UKRAINE - Le commandant en chef de l’armée ukrainienne, Oleksandre Syrsky, a affirmé dimanche que la situation sur le front s’était « détériorée », les troupes russes ayant remporté des « succès tactiques » dans plusieurs zones.

La Russie « attaque activement tout le long de la ligne de front, elle remporte des succès tactiques dans certains secteurs », a déclaré le général Syrsky sur Facebook.

« Pour tenter de prendre l’initiative stratégique et de percer la ligne de front, l’ennemi a concentré ses efforts dans plusieurs secteurs, créant ainsi un avantage significatif en termes de forces et de moyens », a-t-il poursuivi.

Violents combats et situation « dynamique »

Il a rapporté de « violents combats » sur le front au cours de la semaine écoulée, évoquant une situation « dynamique » avec certaines positions capturées par l’un puis l’autre camp plusieurs fois au cours d’une seule journée.

Selon lui, les troupes ukrainiennes parviennent cependant à « améliorer leur position tactique » dans certaines zones.

Parmi les zones où les combats sont les plus intenses se trouve le secteur de Koupiansk, dans le nord-est du pays, où les Russes ont « connu des succès partiels, mais ont été stoppés », a affirmé le général Syrsky.

« Situation tendue » dans le sud du pays

Dans le secteur de Kramatorsk (est), les troupes russes sont à l’offensive pour prendre la ville de Tchassiv Iar, mais la « situation la plus compliquée » est dans la zone de Pokrovsk et de Kurakhové, où « des combats acharnés se poursuivent ».

Il a admis que les troupes ukrainiennes s’étaient retirées des localités de Berdytchi, Semenivka, et Novomykhaïlivka. « Afin de renforcer la défense dans ces secteurs, les brigades qui ont retrouvé leur capacité de combat sont déployées pour remplacer les unités qui ont subi des pertes », a encore indiqué le commandant en chef ukrainien.

Il a également évoqué une « situation tendue » dans le sud du pays.

Les forces ukrainiennes, en manque d’hommes et de munitions, sont confrontées à une lente poussée russe depuis la chute de la ville forteresse d’Avdiïvka en février.

La Rédaction avec AFP

Date de dernière mise à jour : 28/04/2024

  • 6 votes. Moyenne 4.7 sur 5.