Créer un site internet

DANGER : Le Front Populaire BIS conduira la France à sa disparition

Pour commencer, il faut savoir que l’ensemble des partis qui composent le Front Populaire bis sont atlantistes, par conséquent des serviles à l’oligarchie démocrate américaine. Et dans ce cercle très prisé, il faut inclure la macronie ainsi que certains ténors de la droite molle. Être supplétif des USA équivaut être soumis à l’islam et aux thèses immigrationnistes de Soros et compagnie.

Si par un concours du hasard, le Front Populaire bis obtenait la majorité absolue à l’Assemblée nationale, le malheur islamique s’abattrait sur la France. Comme il est écrit dans son programme, la France serait créolisée, comprendre islamisée. Il est certain que la charia (les lois islamiques) commencerait à s’appliquer dans les quartiers perdus de la République. Ainsi, on verrait fleurir dans certains quartiers déjà fortement chariatisés les mariages pré-pubères, les mariages consanguins, les mariages temporaires ou de plaisir. La polygamie serait la norme et  l’excision deviendrait obligatoire dans ces territoires.

Tous les mariages instaurés par la charia auraient le droit d’être pratiqués, sans aucune restriction. Et tout ce bouleversement sociétal serait payé par la Sécurité Sociale.

L’esclavage ferait son retour, ainsi que le djihad qui est déjà omniprésent mais à bas bruit sur le sol de France.

Quant aux droits fondamentaux de la femme, ils seraient bafoués. Son témoignage vaudrait la moitié de celui d’un homme. Quant à l’héritage, elle aurait la moitié de celui de son frère.

Le voile islamique serait autorisé à l’école et dans les administrations au nom du vivre-ensemble.

Ces droits seraient remis en cause au nom de la diversité culturelle. Le retour à l’ordre patriarcal serait exigé par les Mahométans.

L’adoption deviendrait difficile et parfois carrément interdite conformément aux lois de l’islam. Quant à l’IGV, il passerait à la trappe dans ces quartiers où il n’a jamais été toléré.

Et que feraient-elles, les néo-féministes devant la perte des acquis des femmes, elles qui crient à longueur de journée ces derniers temps :  ‘Au secours, le fascisme est de retour’ ?

Les Français qui vont voter pour le Front Populaire bis, ne savent pas que le mariage pré-pubère est légal en islam, selon le verset 4 de la sourate 65.

Ce verset est ‘descendu du ciel’ pour approuver le mariage de Mahomet, le ‘beau modèle’ de Médine avec la gamine Aïcha, la fille de son ami Abou Bakr El-Seddik, le premier calife ‘bien guidé de la oumma’, d’après la tradition islamique.

Allah a dit dans le livre saint de l’islam (le Coran) : « Si vous avez des doutes à propos (de la période d’attente) de vos femmes qui n’espèrent plus avoir de règles, leur délai est de trois mois. De même pour celles qui n’ont pas encore de règles. Et quant à celles qui sont enceintes, leur période d’attente se terminera à leur accouchement. Quiconque craint Allah cependant, Il lui facilite les choses. » (sourate 65, verset 4), confirmant ainsi la légalité du mariage pré-pubère.

Et par le verset 49 de la sourate 33, le mariage pédophile est plus que légal, il devient de facto force de loi dans la charia :

« Ô vous qui croyez ! Quand vous vous mariez avec des croyantes et qu’ensuite vous divorcez d’avec elles avant de les avoir touchées, vous ne pouvez leur imposer un délai d’attente. Donnez-leur jouissance [d’un bien] et libérez-les [par un divorce] sans préjudice » (sourate 33 verset 49).

Le verset ci-dessus vient confirmer le verset 4 de la sourate 65, mettant ainsi fin à la malhonnêteté de certains oulémas qui essaient de propager que le mariage pré-pubère n’existe pas en islam.

Et en plus de ces deux versets, il y a plus de vingt-et-un hadiths qui le confirment.

Même Aïcha, l’épouse-gamine, la préférée de Mahomet parmi ses onze épouses et ses quatre femmes esclaves sexuelles, a détaillé à la virgule près son mariage avec le prophète de l’islam.

Le mariage pré-pubère serait de retour sur le sol français si lors de ces prochaines élections législatives, le Front Populaire bis, ce regroupement de partis, spécialistes de la gamelle, en sortait vainqueur. Les dégâts causés par les mariages pédophiles seraient irrémédiables sur la santé des fillettes obligées de copuler, au nom de la charia, avec des hommes qui ont l’âge de leurs pères ou de leurs grands-pères.

Les Français ne doivent pas oublier, si par malheur le Front Populaire bis avait la majorité absolue à l’Assemblée nationale, que l’application de la charia s’appliquerait selon un calendrier préalablement établi avec les imams pour services rendus. Cette probabilité n’est pas à écarter, elle est plus que probable.

Comme l’islam conquérant apporte son soutien sans réserve au Front Populaire bis par l’intermédiaire de LFI, l’application de la charia n’est pas un impensée mais une démarche politique mûrement réfléchie. Et cerise sur la gâteau, Mélenchon est un islamo-gauchiste de la première heure, et en même temps le titulaire en chef de LFI.

La boucle serait bouclée, et cela signifierait la fin du rêve des progressistes qui auraient participé à mettre un nœud coulant autour de leur cou grâce à leur alliance avec l’extrême-gauche.

Le 30 juin et le 7 juillet, les Français doivent voter utile et ne pas se laisser embarquer sur une galère gauchiste qui les transporterait vers le naufrage de leur patrie. Ils diraient alors adieu à leur identité, à leur culture. Ils participeraient au communautarisme et aideraient par leur vote inconscient, dû sûrement à un coup de colère, à la création des tribunaux islamiques comme c’est le cas actuellement au Royaume-Uni où des districts sont passés sous la coupe de la charia lors des derniers élections locales.

Pour LFI et le Front Populaire bis, les responsables des malheurs de l’hémisphère Sud sont avant tout les Occidentaux et notamment les Français.

Qui est responsable de la guerre tribale qui se déroule actuellement au Soudan ? Évidemment que c’est le Français, d’après la doxa gauchiste.

La guerre entre Israël et le Hamas, qui en est l’instigateur ? Toujours le Français.

Le changement climatique ? Le Français.

Le migrant africain qui se noie en Méditerranée qui est responsable ? Encore le Français.

Le migrant qui meurt de soif dans le désert du Grand Sahara, qui est responsable ? Une fois de plus, le Français.

Finalement, le Français a bon dos. Comme dit un proverbe algérien : « Le chauve est près du Bon Dieu ».

Le sous-développement, la démographie galopante et la misère de l’Afrique et du monde arabo-islamique incombent aux Français, selon la bien-pensance gauchiste. Et pour tous ces crimes, ils doivent se repentir en  partageant toute la misère du monde, de Bamako à Kaboul.

Dans la guerre que se livrent la Russie et l’Ukraine, le Front Populaire bis et l’ensemble de la majorité présidentielle exigent des Français qu’ils soient saignés à blanc pour aider l’armée de Zelensky qui n’hésite pas au passage à se sucrer, sinon elle serait considérée comme des Munichois.

Il serait souhaitable que l’argent de cet effort de guerre soit pris dans les poches de l’oligarchie, car les sans-dents n’ont plus rien à se mettre sous les dents.

Avec le Front Populaire bis et même la Macronie, les Français doivent courber l’échine et se taire en restant de bons contributeurs pour la cause humanitariste, car pour la doxa dominante, être patriote signifie être fasciste.

Avec une gabegie pareille, doublée d’une irresponsabilité maladive, la fin de la France millénaire serait proche. En effet, il est envisagé dans le programme du Front Populaire bis l’accueil estimé à soixante millions de déplacés climatiques d’ici 2050 et la régularisation de tous les clandestins qui seront répartis sur l’ensemble du territoire et qui viendront ainsi augmenter la pression sur les logements HLM et sur les guichets sociaux, avec toutes les conséquences sécuritaires et civilisationnelles qui suivront.

La renaissance ou le déclin de la France ne sont-ils entre des mains des Français ?

Les élections législatives du 30 juin et du 7 juillet 2024 seront déterminantes pour l’avenir de leurs rejetons, alors à eux d’être les fossoyeurs ou les sauveurs de leur patrie.

Les Français doivent se dire le 30 juin 2024, avant de glisser leur bulletin de vote dans les urnes, que depuis quarante ans ils ont accordé leur confiance à tour de rôle à la droite et à la gauche pour un résultat qui a conduit la France au délitement, au déclin et bientôt à sa disparition. Alors le temps est venu de renverser la table et clore ce chapitre écrit par les renoncements et par les mensonges. Désormais, la balle est dans leur camp…

Hamdane Ammar

Date de dernière mise à jour : 24/06/2024

  • 3 votes. Moyenne 4.7 sur 5.