Créer un site internet

Pourquoi Napoléon a-t-il perdu la bataille de Waterloo ?

C’est probablement, avec Azincourt, la défaite française la plus célèbre. La bataille de Waterloo marque définitivement la fin de l’ère napoléonienne, et met la France en mauvaise posture face à ses rivaux. Faisons le point sur la défaite de Waterloo, ses causes, mais aussi ses lourdes conséquences.

Napoléon Bonaparte s’est couronné empereur des Français en 1804, mais dix ans plus tard, après l’échec cuisant de la campagne de Russie, il est forcé de s’exiler sur l’île d’Elbe. Pendant ce temps, à Paris, le roi Louis XVIII est porté sur le trône, et les grandes puissances se réunissent pour réorganiser l’Europe. C’est sans compter sur la pugnacité de celui qu’on appelait alors " l’ange noir de Corse". Il revient après un exil de cent jours, et compte bien récupérer ce qu’on lui a arraché. L’Angleterre, l’Autriche, l’Espagne et la Prusse s’unissent alors pour le vaincre : c’est la septième coalition. De son côté, Napoléon réunit 124 000 hommes et se prépare à l’affrontement. Celui-ci aura lieu le 18 juin 1815, au sud de Waterloo, près de Bruxelles, où se sont repliées les troupes britanniques du duc de Wellington en attendant les renforts de la Prusse.

Waterloo (1970) – Films sur Google Play

18 juin 1815 : qui a trahi Napoléon à Waterloo en Belgique ?

L’un des généraux de l’armée napoléonienne, Louis de Bormont, abandonne son poste quelques jours plus tôt, ce qui affecte le moral des troupes autant que celui de Napoléon. Ce dernier accusera plus tard le traître d’avoir vendu son plan de bataille à l’ennemi. Alors qu’il se prépare avec ses hommes, Napoléon sait qu’il est en infériorité numérique si l’armée prussienne parvient à rejoindre celle des Anglais. Il décide alors d’une part d’attaquer rapidement, d’autre part d’envoyer à Ligny le maréchal Grouchy pour retarder les Prussiens. Il est d’abord très confiant, et déclare même : "Ce sera l’affaire d’un déjeuner." Cependant, non seulement Grouchy ne parvient pas à repousser efficacement l’ennemi, mais en plus il ne viendra pas à la rescousse de son empereur lorsque la bataille de Waterloo fera rage. Napoléon est vaincu le 18 juin 1815.

Défaite de Napoléon : comment l’empereur a-t-il perdu la bataille de Waterloo ?

Napoléon a invoqué deux raisons principales à la cuisante défaite de la bataille de Waterloo : d’abord la trahison de Grouchy, accusé d’être resté "manger des fraises" pendant que Napoléon se faisait écraser. Le maréchal n’a pas su faire preuve d’initiative en entendant les canons, et est resté à Ligny où on l’avait envoyé. L’autre responsable de la défaite française serait la météo. En effet, la nuit précédant les combats, un orage avait éclaté, rendant le terrain boueux pour ses hommes et trempant la poudre. Napoléon est contraint d’attendre que le sol s’assèche pour pouvoir déplacer son artillerie lourde. Face à ces contraintes météorologiques imprévues, il retarde l’offensive des soldats français, perdant ainsi un temps précieux.

Guerre napoléonienne : quel est le bilan de la bataille de Waterloo, symbole de la chute de l’empereur ?

Alors qu’il pense voir arriver Grouchy en renfort, il s’agit en fait de l’armée prussienne. Napoléon est défait, et forcé d’abdiquer définitivement, ce qu’il fait en faveur de son fils, l’aiglon. L’empereur déchu commente les faits en écrivant : "Je m’offre en sacrifice à la haine des ennemis de la France." Il se livre alors aux Anglais, qui l’envoient sur l’île de Sainte-Hélène où il s’éteindra six ans plus tard. La France sort affaiblie et appauvrie de l’épopée napoléonienne.

 

Date de dernière mise à jour : 21/04/2024

  • 4 votes. Moyenne 4.8 sur 5.