Créer un site internet

Le Mans : Un ado soupçonné de menaces d’attentat contre 180 centres d’orientation interpellé

Déscolarisé, le mis en cause aurait promis « une journée de terreur » et des actions violentes de l’Etat islamique.

C’est un mineur inconnu de la justice qui se dit athée. Déscolarisé, il est soupçonné d’avoir proféré des menaces d’attentat contre 180 centres d’information et d’orientation (CIO) répartis dans toute la France. Domicilié au Mans (Sarthe), ce mineur a été interpellé vendredi. Les enquêteurs le soupçonnent d’avoir adressé le 12 avril des e-mails dans lesquels il annonçait une « journée de terreur » trois jours plus tard. Ce dernier évoquait une action violente avec ceintures d’explosifs, grenades et fusils d’assaut. Le tout au nom de l’organisation Etat islamique, précise la procureure de la République du Mans, Delphine Dewailly.

Coronavirus : que réclament élèves et enseignants mobilisés dans les  collèges et lycées ?

A la réception de ces messages, l’ensemble des centres menacés avaient été évacués. L’enquête avait permis de localiser au Mans l’origine du message et le matériel utilisé pour son envoi, aboutissant à l’interpellation à son domicile d’un adolescent mineur.

Le mis en cause a reconnu les faits « sans paraître avoir conscience ni mesurer le très fort traumatisme causé » par ses actes, souligne la magistrate. Aucune arme n’a été retrouvée à son domicile, pas plus qu’un quelconque signe de radicalisation. « Ses activités se résument à des jeux vidéo en ligne et des exercices de musculation », selon la procureure.

Il a été déféré au parquet ce vendredi en vue de sa comparution devant un tribunal pour enfants le 4 juillet.

La Rédaction avec AFP

Date de dernière mise à jour : 26/04/2024

  • 5 votes. Moyenne 4.6 sur 5.