Créer un site internet

Le TERMINUS de l’Histoire pour la France, c’est Mélenchon

Avec Mélenchon Premier ministre, le cataclysme national sera du niveau de mai-juin 1940.

Jean-Luc Mélenchon: méchant, longtemps, il persiste et signe - Gala

Mélenchon très méchant ? 

Mais le pire est que des figures comme Hollande, Jospin, de Villepin cautionnent cette folie par haine du RN. Pour eux, ni le NPA de Poutou, ni l’antisémitisme de LFI ne sont des problèmes. Un seul combat les anime : celui contre une extrême droite imaginaire.

Chiffré par la Fondation Ifrap, le démentiel programme du Front de gauche devrait achever l’économie française en quelques jours. Avec un déficit public supplémentaire de 193 milliards par an, ce serait un choc fatal pour la France, mais aussi pour l’euro.

Ni la BCE, ni le FMI, ni nos partenaires européens n’accepteront ce programme délirant sans réagir.

À titre de comparaison, le programme du RN ne serait déficitaire “que” de 8,5 milliards supplémentaires.

Y a pas photo !

Au menu de ces génies de l’économie :

- Abrogation des réformes concernant les retraites et le chômage

- Blocage des prix

- Smic à 1600 euros

- Embauche massive de fonctionnaires

- Hausse de 10 % du point d’indice des fonctionnaires

- Matraquage fiscal des “riches”, c’est-à-dire la France qui paie des impôts.

“Nous avons, dans notre pays, la pire des offenses : le premier milliardaire du monde. Oui, les riches sont responsables du malheur des pauvres. Accumuler de l’argent est immoral, puisque ce qui est accumulé, c’est ce qu’on a pris aux autres” (Mélenchon janvier 2023).

Eh bien évidemment, ce sera l’ouverture totale des frontières, avec en prime la création d’un “statut de réfugié climatique en Europe, pour que celles et ceux qui fuient, comme au Bangladesh par exemple avec la montée des eaux, puissent avoir un endroit où se réfugier” (Marie Toussaint).

Face à tant de délire programmé, le Medef, les contribuables et les épargnants ont de quoi s’inquiéter.

En 1981, la gauche avait déjà montré son incompétence économique, mais la France était encore très riche après les Trente Glorieuses. En 2024, elle est déjà ruinée par Macron, qui augmente la dette de 10 milliards par mois.

Si Mélenchon prend les commandes, plus un seul investisseur ne s’installera en France et les gros patrimoines fuiront l’Hexagone. Le FMI sifflera la fin de la récré.

Un scénario bien connu, mais en France, les politiques qui ont la stature d’un homme d’État ne se comptent plus que sur les doigts d’une seule main. Les barons du gaullisme qui ont redressé la nation ne sont plus qu’un lointain souvenir. Place aux bons à rien et aux idéologues qui n’aiment pas assez la France pour la sauver du naufrage économique et identitaire qui s’annonce apocalyptique.

Chaque citoyen doit se convaincre qu’il n’est pas certain que la France se relève un jour de cette dissolution, si tous les patriotes ne sont pas au rendez-vous les 30 juin et 7 juillet, pour barrer la route à ceux qui veulent la détruire. (source Figmag)

Jacques Guillemain

JEAN LUC MELENCHON

Date de dernière mise à jour : 25/06/2024

  • 3 votes. Moyenne 4.7 sur 5.
×