Tentatives de viols sur des joggeuses à Nantes : un guinéen de 18 ans en situation irrégulière placé en détention

Cela n’arrête pas et il n’y a pas de raison que cela prenne fin puisque rien n’est fait pour mettre un terme à cette accumulation de faits divers criminels liés à une immigration incontrôlée.

Nantes : trois joggeuses agressées, un homme mis en examen pour tentatives  de viols

Cette fois à Nantes, qu’un guinéen clandestin a été placé en détention provisoire, soupçonné d’au moins trois tentatives de viols.

L’individu est en effet suspecté de s’en être pris à au moins trois femmes alors qu’elles pratiquaient la course à pied sur un chemin en bord de rivière, au nord de Nantes.

Mercredi, il a été placé en détention provisoire à l’issue de sa garde à vue débutée lundi, L’individu incriminé, originaire de Guinée et en situation irrégulière sur le territoire, est suspecté de s’être attaqué – à trois reprises – à des femmes qui courraient sur un chemin longeant la rivière Gesvres dans le nord de Nantes.

Les premiers faits remonteraient au 12 octobre, jour où deux femmes avaient signalé aux forces de l’ordre avoir été victimes de tentatives de viol lors de leur footing. Suite à ces témoignages, un dispositif de surveillance avait mis en place qui a permis l’arrestation de l’agresseur à l’issue d’une troisième tentative.

Si le suspect a nié son implication dans agression, des tests ADN ont démontré le contraire, ce qui a entraîné sa mise en détention. Sera-t-il enfin expulsé du territoire ? Rien n’est moins sûr… Et même s’il finissait par l’être, qu’est-ce qui garantirait un non-retour de ce dangereux prédateur étant donnée la totale porosité des frontières ? Rien, là non plus…

La Rédaction

Date de dernière mise à jour : 20/10/2023

  • 12 votes. Moyenne 4.6 sur 5.