Séisme au Maroc : Plus de 2000 morts !

Un puissant tremblement de terre de magnitude 7 a secoué les provinces et communes d’al-Haouz, Taroudant, Chichaoua, Ouarzazate et Marrakech.

SÉISME AU MAROC

Un séisme de magnitude 7 a secoué Marrakech peu avant 23 heures, ce vendredi 8 septembre, semant la panique parmi les habitants de la région. La secousse a provoqué d’importants dégâts dans plusieurs villes, dont Marrakech, et a laissé des dizaines de résidents craignant des répliques.

Grosse panique après la secousse

Le séisme, dont l’épicentre était situé au sud-ouest de Marrakech, a été ressenti dans plusieurs municipalités de la région. La secousse a été si violente qu’elle a incité de nombreux habitants à se précipiter dans les rues.
Des images choquantes diffusées par les médias locaux et partagées sur les réseaux sociaux témoignent de l’étendue des dégâts causés par le séisme. À Marrakech, l’un des monuments les plus emblématiques de la ville, le minaret, s’est partiellement effondré sur la célèbre place Jemaa el-Fna. Les rues sont jonchées de gravats, et de nombreux bâtiments ont subi des dommages structurels graves. Les autorités locales travaillent d’arrache-pied pour évaluer les dégâts et venir en aide aux résidents touchés.

Le plus violent séisme, selon les médias locaux

Selon le Centre national pour la recherche scientifique et technique (CNRST), l’épicentre de la secousse se trouvait dans la province d’Al-Haouz, au sud-ouest de Marrakech. Cette région, prisée par les touristes étrangers pour sa beauté naturelle et sa culture riche, a été le point focal de cette catastrophe naturelle. Les médias marocains ont souligné que ce séisme était le plus puissant à avoir jamais frappé le royaume, faisant de cet événement une tragédie majeure.
Aujorud'hui, le bilan est déjà très lourd avec plus de 2000 décès constatés et plus de 1.200 blessés. Mais il ne s’agit, hélas, que d’un bilan provisoire.

La Rédaction

Date de dernière mise à jour : 10/09/2023

  • 9 votes. Moyenne 4.7 sur 5.