Créer un site internet

Grève SNCF : 150.000 voyageurs touchés ce week-end, retour à la normale lundi

Le retour à la normale dans les gares est attendu lundi.

Saint-Jean-de-Luz : un train percute et tue 3 migrants algériens en  provenance d'Espagne – Libération

«Nous ne sommes pas au rendez-vous », a concédé vendredi Christophe Fanichet, patron de SNCF Voyageurs, sur BFMTV. Un TGV sur deux circule en France en moyenne pour le premier chassé-croisé des vacances d’hiver du fait d’une grève des contrôleurs, laissant à quai 150.000 vacanciers, selon la société.

Quelque « 850.000 Français vont pouvoir finalement partir en vacances » mais « je regrette que 150.000 Français ne vont pas pouvoir partir » car « ils n’ont pas forcément trouvé de solutions », a ajouté Christophe Fanichet. « Ils ont été remboursés à 100 % », a ajouté le responsable.

Paris-Bordeaux plus touchée

Avec trois contrôleurs sur quatre en grève vendredi et ce week-end, pour une revalorisation salariale, la SNCF a donné la priorité aux liaisons vers les Alpes. Christophe Fanichet avait assumé jeudi « la priorité » donnée aux « trains qui sont complets et… en février, ce sont les trains des Alpes ».

En contrepartie, certaines lignes sont davantage touchées, à l’image de Paris-Bordeaux, où les deux tiers des trains sont annulés.

Il devrait y avoir plus de trains sur l’axe Atlantique à partir de dimanche, a annoncé le patron du TGV Atlantique Franck Dubourdieu. Si certains clients changent leur billet pour voyager lundi, « on va être en capacité de transporter tout le monde », a-t-il assuré.

Ce week-end, le service est réduit de moitié sur les lignes TGV Inoui et Ouigo, ainsi que pour les Intercités. Le trafic est « normal » pour les trains Ouigo classiques et « perturbé » pour les liaisons européennes, comme l’Eurostar.

La circulation est meilleure sur les lignes locales avec « en moyenne, 8 TER sur 10 ».

Lundi, « ça va circuler normalement » avec « la quasi-totalité » des TGV et « 100 % du plan de transport », a déclaré Christophe Fanichet.

Les voyageurs dont le train est supprimé pourront échanger leur billet sans frais ou se le faire rembourser. Le transporteur offre également une réduction de 50 % sur leur prochain voyage aux clients concernés.

La Rédaction

 

Date de dernière mise à jour : 17/02/2024

  • 6 votes. Moyenne 4.9 sur 5.