Créer un site internet

FILIÈRE D’IMMIGRATION AFRICAINE CLANDESTINE

La PAF (police aux frontières) a mis à jour et démantelé à l’aéroport de Roissy une filière d’immigration africaine clandestine qui utilisait des vrais passeports français pour faire entrer des migrants illégaux sur le sol national.

Les enquêteurs estiment possible qu’«au moins» 250 personnes aient utilisé ce système. Sept personnes d’origine malienne ont été arrêtées mardi.

ROISSY CHARLES DE GAULLE

L’enquête ayant mené à cet démantèlement a débuté en novembre 2022 lorsque les gardes-frontières ont intercept un passager en provenance du Mali avec un passeport véritable, mais qui s’avère ne pas être le sien. L’homme révèle alors avoir payé 7000 euros pour faire un Bamako-Paris avec un « vrai passeport » français.

Ces passeports sont en effet « prêtés » (contre quelques centaines d’euros en général) par des français issus de l’immigration afin que les passeurs fassent rentrer de nouveaux migrants.

Les passeports ainsi « loués » sont alors envoyés en Afrique par la poste, notamment au Mali, en Côte d’Ivoire ou au Cameroun.

Après plusieurs mois d’enquête, la police aux frontières a arrêté mardi à travers l’Île-de-France sept personnes d’origine malienne, trois hommes et quatre femmes âgés de 24 à 55 ans, identifiées comme les « opérationnels du réseau ». Les mis en cause doivent être déférés jeudi soir au tribunal de Bobigny. L’enquête va désormais s’attacher à identifier les « prêteurs » de passeports pour engager des poursuites contre eux.

La Rédaction de La France Libérée

Date de dernière mise à jour : 17/05/2023

  • 12 votes. Moyenne 4.5 sur 5.