STADE DE FRANCE : Le duel Macon / Syndicats

Le président de la République entouré de 3.000 policiers et 2.000 stadiers affrontera une équipe très remontée d’opposants à la loi sur les retraites. Va y avoir du sport, ce samedi soir.

STADE DE FRANCE

La finale de la Coupe de France de football, ce samedi soir au stade de France, opposera les équipes du FC Nantes au Toulouse Football Club. La tradition veut que le président de la République assiste au match et aille sur la pelouse pour encourager les joueurs. Si Emmanuel Macron sera bien présent au Stade de France, ce soir, il ne descendra pas sur la pelouse. Trop risqué. Le contexte politique et social est explosif.

Sifflets et cartons rouges

En effet, les opposant à la réforme des retraites, ont décidé, deux jours avant la grande manifestation du 1er mai, de faire de cette Coupe de France un enjeu plus politique que sportif. La CGT de Seine-Saint-Denis a même décidé de distribuer aux spectateurs, des cartons rouges et des sifflets pour perturber le match et chahuter le président de la République.
Mais la préfecture de police de Paris (PPP) a interdit tout rassemblement aux abords du Stade de France. Les 3.000 policiers et 2.000 stadiers seront d’ailleurs mis à contribution pour fouiller les spectateurs avant l’entrée sur le stade. L’arrêté a été aussitôt contesté en référé par la CGT.

Des grilles dangereuses

La crainte des autorités est telle que, pour éviter un envahissement du stade, des grilles aux pointes acérées ont posées à certains endroits, entre spectateurs et joueurs. Or de telles grilles sont dangereuses en cas de mouvements de foule, comme le souligne justement, dans un tweet, l’association nationale des supporters. « Comme au zoo, on engage les bêtes sauvages » déplore l’association. « S’il y a des incidents graves, la préfecture et la FFF devront assumer ».

Bref, il va y avoir du sport autant sur la pelouse qu’aux abords du stade. Sur la pelouse, les Canaris vont-ils conserver leur titre face à Toulouse ? Près de 80.000 spectateurs vont encourager l’une ou l’autre équipe. Que le meilleur gagne !
Ils seront beaucoup plus nombreux devant leur écran télé à siffler le président de la République.

La Rédaction de la France Libérée

Date de dernière mise à jour : 29/04/2023

  • 8 votes. Moyenne 4.3 sur 5.
×